Spectacles

A l'affiche au Théâtre de poche (Sete) pour les petits " LA PETITE PEPITE " Samedi 11 et Mercredi 15 novembre

A l'affiche au Théâtre de poche (Sète) pour les petits " LA PETITE PEPITE " Samedi 11 et Mercredi 15 novembre à 16h - De 1 à 5 ans
Réservations : 04.67.74.02.83
Peut être une image de texte

Le marché de Noël de Balaruc-les-Bains c'est du vendredi 24 au dimanche 26 novembre prochains.

Le marché de Noël de Balaruc-les-Bains c'est du vendredi 24 au dimanche 26 novembre prochains. Le programme sur https://www.ville-balaruc-les-bains.com/.../marche-de...

Samedi 2 décembre au soir, La Clé des Arts vous propose de vous retrouver au chaud pour vibrer avec LA PIETÀ

Samedi 2 décembre au soir, La Clé des Arts vous propose de vous retrouver au chaud pour vibrer avec LA PIETÀ ( chanson slam rock ) qui sera en concert solo, guitare voix à la Clé des Arts à Poussan pour présenter son album « L’innamorata » en intégralité !Buvette, soupe repas, et dessert surprise.
– Entrée libre, sur réservation – 0660175185 – participation au chapeau.
La Pietà revient et tombe définitivement le masque, dans tous les sens du terme. Derrière ce patronyme mystérieux se révèle une bonne fois pour toute Virginie, l’Innamorata, porteuse d’une chanson française qui aurait rencontré un punk dans une soirée étrange, en compagnie d’un Ben Mazué en plus rock, d’un Gaël Faye débraillé, d’un Cabadzi relooké, soirée durant laquelle les corps et les âmes s’entremêlent dans une orgie mélodique à cœur battant, à corps ouvert.

Elise Douyère, la compagnie Elisheba et le Théâtre Molière vous invitent à venir à la rencontre de 𝘉𝘢𝘰 𝘉𝘳𝘢𝘴

Elise Douyère, la compagnie Elisheba et le Théâtre Molière vous invitent à venir à la rencontre de 𝘉𝘢𝘰 𝘉𝘳𝘢𝘴  !
Rendez-vous le samedi 25 novembre à 18h au Centre Culturel Léo Malet à Mireval, pour découvrir un conte musical et pictural en famille, dès 8 ans.
Infos & réservations : https://urlz.fr/mMNk

Spectacle Here and Now à l'église Saint-Paul de Frontignan le samedi 18 novembre à 17h.

 Spectacle Here and Now à l'église Saint-Paul de Frontignan le samedi 18 novembre à 17h.

La ville de Frontignan la Peyrade accueille le chanteur et compositeur Walid Ben Selim, venu animer trois ateliers d’écriture à l’Espace de Vie sociale Lucien-Calmette les 15 octobre, 8 et 15 novembre. Une restitution des textes composés       avec les participants est prévue en préambule au concert Here and Now du samedi 18 novembre.

 

Avec Here and Now, le chanteur marocain nous invite à un voyage poétique et musical sur la trace des plus grands textes de la poésie arabe, d’Ibn Arabi à Mahmoud Darwich, de Rumi à Ahmad Matar et Nizar Qabbani.

Porté par son rythme à la fois épique et méditatif, et accompagné de la harpe virtuose de Marie-Marguerite Cano, la voix de Walid Ben Selim s’élève au rythme des vers et emporte le spectateur dans un espace de spiritualité musicale, forme d’échange d’une extraordinaire puissance entre le souffle de la langue arabe et la pureté des sons de la harpe.

 

Here and Now, samedi 18 novembre, 17h, église Saint-Paul. Tout public.

Réservations : 04 67 18 54 92. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Dans le cadre des Automnales du Festival de Thau. En partenariat avec le Festival de Thau et le +SilO+, centre de création coopératif dédié aux musiques du monde & traditionnelles en Occitanie.

 

À noter également les deux spectacles suivants de la saison culturelle annoncés pour le mois de novembre.

Cirque, « Ceci n’est pas un exercice », 24 novembre, 20h, salle des sports Alexandre-Soubrier.

Le bal des Triplettes, 26 novembre, 16h30, salle de l’Aire.

 

EN NOVEMBRE AU TMS

Au mois de novembre, il y en a pour tous les goûts ! 
Théâtre, musiques, danse & spectacle en famille sont au rendez-vous !
Découvrez l’intégralité du programme & réservez vos places dès aujourd’hui en ligne sur www.tmsete.com

A l'affiche au Théâtre de poche (Sète)

" FLAVIA PEREZ EN TRIPLETTE " (Fleurs de bitume - Nouvel album)
Trio classico-jazzifiant-brasiliophile et néanmoins respectueux
VENDREDI 27 OCTOBRE A 21H - RESERVATIONS : 04.67.74.02.83

En Poussan ta porte plus de 130 spectateurs pour « MORE AURA »

La  1ère soirée d' »En Poussan ta porte 2023-2024”  8ème édition, déjà, se déroulait ce 20 octobre 2023 sur un site adapté à la saison, en intérieur mais toujours en contact avec la nature, dans un hangar agricole spacieux  que ce soit pour le spectacle ou le péri-spectacle…

Vidéo : https://youtu.be/QVzZ9af1tmg

9890IMG_20231020_203709

Ouverture du bar dès 19 h  puis après le spectacle , un moment de convivialité bien sympathique de partage autour de  de la buvette organisé par les bénévoles d’En Poussan Ta Porte et d’un point restauration avec pizzas, quiches, charcuterie… ou des trucs plus originaux apportés par les spectateurs

Cet événement s’annonçait très bien, pour un spectacle catalogué comme une « pépite », avec une météo correcte pour l’accueil, des gradins pour les spectateurs, du sérieux, de l’humour et de la convivialité….  Comme toujours, un public de connaisseurs ce qui allait permettre un bon déroulement du spectacle se jouant au plus près de celui-ci, chez Ghislaine et Lionel Vergues

 Un solo de clown tendre, drôle, dérangeant et dérangé était au programme.

Et en lien, avec Octobre Rose.

 C’était, More Aura : et « More Aura »,  Ça parle de combat pour la vie, de douce folie qui nous permet parfois de rester debout, de résilience… Mais avec un clown, il y avait de quoi rire, se laisser surprendre, écouter, être ému,  échanger, partager, et passer par différentes sensations avant de boire des coups, de discuter, de rencontrer l’artiste… Christine.9890IMG_20231020_195628
Christine est une boxeuse. C’est un personnage assez masculin en mini short, une nana avec des jambes de 2 mètres de long. Elle ressemble à Julia Roberts mais elle a un nez de clown et des dents pourries.

 MORE AURA de et avec : Véronique Tuaillon, c’est Comme sur un ring, Christine est dans la réalité de l’instant présent « quand tu boxes, tu dois d’abord donner des coups de regards, et si tu frappes précisément, toujours au même endroit, calmement sur la cuisse de ton adversaire, au bout d’un moment, il ne peut plus marcher et il ne sait pas pourquoi ». Mais Christine prend soin des autres.

Pleine de sincérité, elle veut être positive et festive.
Christine a des rituels qui lui portent bonheur. Elle parle à un frigo, efface si c’est nul, parle à son fils même s’il n’est pas là… Elle trouve que le rouge à lèvres rend belle. Elle est à l’aise en talon, comme en baskets. Elle est sincère, sans concession, elle aime les gens et les gens l’aiment.
Si en 2015, Véronique Tuaillon a créé More Aura, un solo de clown drôle et émouvant qui aborde le combat que l’on doit mener lorsque l’on côtoie la mort de près, c’est qu’avec More Aura, elle allie son parcours de clown à l’hôpital, de maman et de boxeuse et c’est toujours à Rémi Luchez qu’elle confie le regard extérieur de son spectacle…
9890IMG_20231020_201654
Car Véronique Tuaillon, ou Christine dans More Aura, joue régulièrement à l’hôpital, en public, dans la rue, sous chapiteau, travaille la musique (chant, tuba et concertina) et utilise les techniques de cirque (contorsion et corde) ainsi que la magie pour le clown. Plus d’une corde à son arc, et elle a nous a fait la démonstration,  à différents niveaux, physiques, corporels, psychologiques…

Véronique Tuaillon nous proposait un spectacle de cirque sensible, émouvant et décalé, un  combat pour la vie, pour rallumer à tout moment l’étincelle.  qui nous permet de rester debout. Quoi qu’il arrive !

Sans oublier qu‘« Avec son personnage de mère orpheline, la comédienne affirme sa place dans une famille élargie : celle des clowns dérangeants et dérangés. » Télérama

9890IMG_20231020_200400

 La Famille en Poussan ta Porte qui a l’habitude du partage… et dont les membres mettent, c’est certain,  de l’imagination dans leur vie,  vous proposait  ensuite de poursuivre  avec un repas partagé pour continuer à discuter, à échanger autour de l’artiste et de la famille de la Compagnie Surprise.

Il faisait bon profiter encore de cette belle soirée des plus sympathique, pour discuter et bien démarrer le week-end…

A l'affiche pendant les vacances scolaires au Théâtre de Poche pour les enfants

A l'affiche  pendant les vacances scolaires au Théâtre de Poche  pour les enfants Peut être du pop art de 1 personne, magazine, affiche, calendrier et texte qui dit ’LUNDI MERCREDI JEUDI NOVEMBRE SPECTACLE JEUNE PUBLIC THEATREDE POCHE- RESERVATIONS: 04.67.74.02.83 TARIF UNIQUE: Euros SOLO CLOWNESQUE TENDRE- POETIQUE ET INTERACTIF Avec drôle de carriole croulant sous une montagne de valises, clown Pom' retrouve bloqué contre-temps. Pour cours pOm' déleste, contant histoires temps renferment valises. on réalise aide grandir, plumes souvenirs plus légèrement L'avis du Théâtre de poche: offre Un comédien très atta- chant, drôle et sensible qui captive petits grands Ainsi, temps brille que passe pleines d'optimisme Grenouille gourmande seau moitié plein conde près entre hier, brille, drôles P'tit Nuage le beau temps, fait porteur d'eau, des mois demain.’

Peut être une illustration de guitare, magazine, journal, affiche, banjo, calendrier et texte

TMS : pour Sandrine Mini, la permanence artistique au plus près des habitants est une réponse possible au repli sur soi et à la perte de sens

   Sandrine Mini, Directrice du TMS, la scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau a pris ses fonctions il y a un peu plus de 6 ans. Cela lui a permis après une première année de découverte de prendre ses marques de travailler avec toutes les équipes du théâtre et de mettre en place des « outils » et des actions pour atteindre ses objectifs …

En effet Sandrine Mini a pu  réaliser une grande  partie de son projet ambitieux en étant à l’écoute des diversités des parcours et des publics, en proposant au plus grand nombre une culture artistique,  en ouvrant à tous le TMS et  en mettant le théâtre à leur portée tout en assouplissant son accès,mais aussi en délocalisant  la Scène Nationale.

miniCapture

Car pour Sandrine, « Le projet du TMS se régénère et prend un nouvel élan ! Les chatoyantes illustrations de Benoît Guillaume, qui illustre la brochure et ce site, succède au talentueux Laurent Corvaisier après cinq années d’heureux compagnonnage, en sont la plus directe expression. Mais c’est réellement dans l’attention que nous mettons à construire ce programme, que vous percevrez ce nouveau souffle qui nous anime.
Inventivité, joie et bonheur du partage, sont les maîtres-mots de cette saison. Au sein du magnifique écrin du Théâtre Molière, sous un chapiteau, une yourte ou un parquet de bal, sac à dos pour une promenade chorégraphique, munis de vos gants de boxe pour vous préparer aux Olympiades, sur un fil, une plage ou encore au café du coin, cette saison l’art s’invite partout et en tout lieu. »


« Parce que le territoire du bassin de Thau est un terrain de jeu merveilleux, nous travaillons à construire de nouveaux formats de rencontre avec vous. La bande des artistes associés s’enrichit ainsi de trois nouvelles arrivées pour travailler plus encore à ce maillage et à ce temps long de création sur le territoire.
Parce que la permanence artistique au plus près des habitants est une réponse possible au repli sur soi et à la perte de sens ; nous œuvrons sans relâche pour mettre en lien l’art et les habitants dans un souci toujours renouvelé d’ouverture au monde et à l’autre, dans sa diversité et son altérité. »


« L’hospitalité est aussi au cœur du projet que nous défendons : pour les artistes que nous accueillons et pour vous chers publics. Un Théâtre Molière qui s’ouvre encore un peu plus sur la ville avec de nombreuses rencontres tout au long de la saison : scènes ouvertes musicales, cafés psy, ateliers de pratique, soirées DJ. Autant de moments à vivre ensemble dans un esprit de fête et de partage.
Enfin, en ces temps troublés où l’indépendance des structures culturelles se trouve un peu partout bousculée, je remercie ici chaleureusement l’ensemble de nos partenaires institutionnels et privés. Leur soutien essentiel, nous permet de travailler dans des conditions sereines, pour conduire un projet au bénéfice de la population de Sète et de l’ensemble des communes du bassin de Thau et qui rayonne bien au-delà de notre territoire. »

Pour elle, si il reste des choses à améliorer, à enclencher, il y a déjà un énorme travail accompli par toutes les équipes. Une aventure enthousiasmante pour ne laisser personne sur le chemin…

Même les artistes ont besoin d’être aidés quand ils évoluent dans de jeunes compagnies. La Scène Nationale est là pour structurer, jouer le rôle d’incubateur de compagnies et elle peut en être fière car a elle a de très bons retours. Cela demande beaucoup d’énergie, de travail mais c’est gratifiant et cela procure des satisfactions.

Et malgré les crises qui se sont succédées, de nombreuses contraintes à respecter,  elle essaye de proposer au public du territoire une programmation des meilleures.

Peut être une image de 1 personne et piano

« Les ventes sont là, en ce début de saison, même si les mentalités ont changé, si l’on ne s’abonne plus autant. Souvent, les spectateurs se décident au dernier moment De son côté même si  en fonctionnement, de l’énergie aux décors, les prix ont énormément augmenté, les compagnies répercutent ces augmentations. Hors le prix des places est resté stable, le budget des familles étant limité et le pouvoir d’achat de chacun souvent en baisse..

Il faut donc que la Scène Nationale fasse au mieux, avec des spectacles de qualité qui attirent un nombreux public, mais en diminuant leur nombre sur toute la saison. De 160 représentations en 2018 on est passé à moins de 110… »

« Nous devons être très vigilants car nous sommes dans dans un étau : Les prix augmentent, et nous n’avons pas plus de moyens. Nous devons donc attirer le public, faire venir les spectateurs, en proposant une programmation variée et de qualité. Mais nous sommes très contents de ce début de saison Nous avons même proposé des moments gratuits, un concert de rentrée et bientôt ce sera. la biennale des Arts… »

« Nous avons la possibilité en tant qu’exploitant de pratiquer un système de locations et nous avons un Club des mécènes qui s’est déjà bien engagé. Après il faut compter sur des subventions mais surtout sur la billetterie avec des abonnements quand c’est possible pour les spectateurs. Notre modèle économique est déjà au maximum »

Et Sandrine Mini rajoute :

« Nous devons remplir les salles, garder une exigence de qualité Heureusement l’équipe du Théâtre Molière est très professionnelle mais au niveau des spectacles il nous faut des garanties Un équilibre difficile à trouver dans un monde su spectacle en pleine mutation »

………………....Pour Sandrrine Mini,  la Culture est un peu laissée de côté depuis quelques années. Ce n’est pas une priorité et comme le théâtre est au centre de la Culture en proposant du rêve, il doit faire de gros efforts pour parvenir à atteindre ses objectifs. Et en ces temps de crise , avec des tensions et des guerres qui se multiplient, sachant que la création théâtrale tire souvent son origine dans l’histoire, avec ses moments de tension, de crise ou ses périodes plus heureuses, il serait souhaitable de privilégie la création.

Plusieurs spectacle illustrent cela dans la programmation :

Le 19 octobre c’était Kaldun…. mettre détails

Le 30 janvier, « Les moments doux »

Et le 19 « La Nuit d’Octobre ».

Et le théâtre permet alors de mieux comprendre le Monde tout en permettant de le regarder d’une façon égalitaire malgré différents publics.. Ce sera aussi la fête pour les 120 ans du théâtre et notre participation à « Escale à Sète » et à ses temps festifs avec un beau projet   » Tous les marins sont des chanteurs », avec la participation de François Morel.

Le théâtre c’est aussi et heureusement, le rêve comme en janvier avec  « Cabaret Patach' » et des temps forts en commençant par la fête de clôture de la Biennale des Arts dela scène en méditerranée en partenariat avec Montpellier.

En avril encore, une autre occasion de s’amuser avec « Les gros patinent bien ».

Avec des temps forts et joyeux, du cirque et de la danse, la saison est bien équilibrée tout de même.

Pour Sandrine Mini, les projets sont aussi adaptés à des âges différents et c’est ainsi que les jeunes, les familles, les étudiants participent auprès des autres publics. « Mais pour cela il nous faut innover, prendre un virage pour attirer les spectateurs, en allant vers les nouveautés, comme du cabaret, ce qui donne du plaisir. »

« L’on doit rester fidèle à nos engagements malgré les nouvelles contraintes, analyser ce qui progresse, ce qui plait moins, évaluer la fréquentation et agir sur certains leviers. »

Quel avenir pour le monde du spectacle et de la culture ?

Si l’on veut un territoire riche, notre territoire doit avoir des artistes. Et ils sont nombreux à rejoindre l’axe Sète-Montpellier, à échanger, pour construire l’avenir ensemble avec une ouverture d’esprit.

Productions et co-productions en témoignent pour préparer l’avenir culturel de notre territoire.

DIDIER SUPER au Dancing !

DIDIER SUPER au Dancing !
Rock déjanté, humour corrosif, textes acerbes, Didier Super sera au Dancing le 16 décembre, pour un « Concert de Malade »,
ça va être diiiiiiiingue !
Samedi 16 décembre - 19 h
La billetterie c’est juste ici 

« La Truelle » se déroulera le lundi 13 novembre 2023 à 20 h au Foyer des Campagnes avec le Théâtre Molière de Sète

Depuis plusieurs années, le partenariat entre le Théâtre Molière de Sète et la Ville de Poussan permet d’élargir l’offre culturelle des poussannaises et des poussannais.
Pour cette année 2023, une première programmation est prévue avec la « Truelle » avec un texte et une mise en scène de Fabrice Melquiot  avec François Nadin, dans le cadre de la Biennale des Arts de la Scène en Méditerranée .
9021Capture d'écran 2023-10-18 234611  
Le spectacle de cirque intitulé « La Truelle » se déroulera le lundi 13 novembre 2023 à 20 h,  au Foyer des Campagnes.
 LA TRUELLE, une pièce de THÉÂTRE adapté aux plus de 14 ans d’une durée d’une heure 15 minutes.

Après une tournée en France et en Suisse, ce spectacle revient sur le bassin de Thau pour votre plus grand bonheur. Fabrice Melquiot a écrit un texte vibrant sur ses souvenirs de ses étés au village natal de sa mère en Calabre, mêlant son histoire intime à celle de la mafia.

Un seul en scène qui oscille entre documentaire et fiction, évoquant les origines calabraises de l’auteur, à travers ses souvenirs d’enfance et d’adolescence, mêlés à ceux du comédien François Nadin, lui aussi d’origine italienne. Ces mémoires fusionnées sont émaillées de fragments documentaires relatant l’histoire de la mafia de 1860 à nos jours. La pièce, dont tous les personnages sont interprétés par un seul acteur, est à la fois une enquête, une réflexion sur le pouvoir et un jeu de rôles qui aurait la mafia comme matrice.

9021Capture d'écran 2023-10-18 234743

Il faut savoir que ce spectacle, créé la saison passée à Balaruc-les-Bains, a fait l’objet d’une tournée en France et en Suisse où il a reçu un accueil chaleureux.
Se souvenant de ses étés dans le village natal de sa mère en Calabre, le dramaturge et metteur en scène Fabrice Melquiot a écrit pour l’acteur François Nadin ce texte vibrant. Pour la première fois de sa vie, il aborde l’histoire de la mafia avec son long chapelet de violence et de morts de 1860 à nos jours.
Cosa Nostra. Notre chose. Notre affaire. Ce qui est à nous. Ce que nous sommes. En quoi le regard que l’on pose sur la mafia nous renseigne-t-il sur notre espèce ? Et si c’était la convoitise, la soif de pouvoir, la fièvre de l’argent, le goût de la vengeance ?
Dans ce seul en scène, Fabrice Melquiot fait preuve d’une liberté salvatrice. Il confie à François Nadin la mission d’en investir tous les rôles. Lequel relève le défi haut la main et nous plonge au cœur de cette réalité toujours actuelle.

Ce sera le lundi 13 novembre, 20h | Foyer des Campagnes, Poussan

Séance proposée en langue des signes française

En savoir plus : https://tmsete.com/saisons/2023-2024/la-truelle

Tarifs : De 8 à 14€

Placement libre

Séance proposée en langue des signes française, lundi 13 novembre, 20h, à Poussan

Spectacle proposé en Langue des Signes Française pour les spectateurs sourds ou malentendants

Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue de la représentation

 

BAILE DE LOS MUERTOS AU DANCING

Le 31 octobre, en partenariat avec Sabor a Mi, le Dancing invite le Mexique pour faire vibrer l’île singulière !
Pour célébrer el "Dia de los Muertos", le Dancing t’invite à un grand bal dansant haut en couleurs, en immersion totale au cœur de cette tradition mexicaine.
Entre confection d’un autel d’hommage aux défunts, des cours de danse, des lives musicaux et des DJ set c’est une réelle invitation à découvrir cette manière de célébrer autrement le "jour des morts" dans une ambiance chaleureuse, où la joie, la musique et la danse sont à l’honneur !
A BAILAR !
BAILE DE LOS MUERTOS
17h30
PRIX LIBRE