Pêche

L'ancien ministre Michel Barnier interviendra aux Assises de la pêche et des produits de la mer !

L'ancien ministre Michel Barnier interviendra aux Assises de la pêche et des produits de la mer !

 

L’ancien négociateur en chef du Brexit pour l’Union européenne et plusieurs fois ministre conclura les Assises de la pêche et des produits de la mer qui auront lieu les 20 et 21 juin 2024 à Lorient. Il partagera sa vision d’avenir pour la filière pêche.

 

Michel Barnier sera le grand témoin des Assises de la pêche et des produits de la mer, organisées par le marin et Ouest-France.

 

Celui qui a été le négociateur en chef du Brexit au nom de l’Union européenne, jusqu’à fustiger le Royaume-Uni qui tardait à délivrer des licences de pêche, ministre de l’Agriculture et de la Pêche – il est à l’origine du plan Barnier de 2008 quand, déjà, le prix du gazole était un problème central –, ministre de l’Écologie – il a porté la loi de 1995 sur la protection de l’environnement – et commissaire européen, donnera son analyse d’un secteur qu’il connaît bien et qui rencontre tempête sur tempête.

 

Un sondage sur les Français et les produits de la mer

 

Prix du carburant, prix du poisson, organisation de la filière, rentabilité des entreprises, crise des vocations, qualité de l’eau, accès à la ressource, réglementations européennes, pression environnementale, éolien en mer… tous ces sujets seront débattus pendant deux jours.

 

Pour cette quatorzième édition, les Assises évoqueront aussi, via un sondage, les modes de consommation des produits de la mer et l’image qu’ils ont auprès des Françaises et des Français. Le jeudi 20 juin, Jérôme Fourquet, directeur du département « Opinion et stratégies d’entreprise » à l’Ifop, dévoilera les résultats de ce sondage lancé par le marin et Ouest-France.

 

 

Défi économique, défi social, défi écologique… Michel Barnier conclura les Assises vendredi 21 juin à 13h en partageant sa vision d’avenir pour la filière pêche dont on ne cesse de rappeler qu’elle est stratégique pour l’alimentation des Français et les emplois du littoral.

 

Organisées depuis 2010 par le groupe « Ouest-France » et « le marin », les Assises de la pêche et des produits de la mer sont devenues le principal rendez-vous annuel des décideurs et des acteurs publics et privés de ces filières (production, transformation et distribution). Elles se tiendront les 20 et 21 juin 2024 au palais des congrès de Lorient. Informations et inscription sur le site internet assisesfilierepeche.ouest-france.fr .

 

« THON ROUGE » & « ESPADON » 2024

Avec la SATHOAN

RAPPEL REGLEMENTAIRE 2024

 

La Pêche au THON ROUGE à l’hameçon en Méditerranée Française

Le document ICI

 

La Pêche de l’ESPADON en Méditerranée Française

Le document ICI

 

 

La transformation de la pêche sétoise.

Les modèles de pêche en action depuis le début du XXè siècle commençaient à trouver leurs limites dès la fin des années cinquante. Mais ce sont deux faits extérieurs qui provoqueront une véritable révolution dans ce domaine : en 1960, l'autorisation d'utiliser le filet tournant "lamparo" ; en 1962, l'arrivée des pêcheurs rapatriés d'Algérie.

                                                             -------------------------------------------------------------------

Dans la brochure du tricentenaire du port, Jean-René Giffard (diplômé de l'Université) précise que c'est le 25 juin 1960 qu'à "la suite d'une série d'arrêtés, était finalement autorisé sur le littoral méditerranéen l'emploi du filet tournant et coulissant, le "lamparo" comme on l'appelle ici". Le professeur F. Doumenge décrivait ces engins de pêche comme des filets descendant jusqu'au fond afin de guider le poisson vers "un globe", poche le long des bateaux. Cette pêche qui accroît notablement le rendement demande "embarcations nombreuses et équipages entraînés".

Poisson, Argent, Sardine, Aquatique

                                                                -------------------------------------------------------------------

Et "elle ne pouvait se faire qu'en société (financière)". Les pêcheurs sétois s'étaient opposés à l'utilisation du lamparo craignant un épuisement du poisson bleu. Or, en 1962, arrivent une dizaine de bateaux rapatriés d'Algérie. Et, avec ces unités plus importantes, une nouvelle manière de concevoir la pêche (plus loin, plus longtemps). Des compromis furent négociés, de nouveaux champs de pêche explorés. Et le tonnage des prises prit son essor : en 1965 (mauvaise année) on a pêché 1 300 tonnes de sardines. Mais, 3 200 tonnes lors des bonnes années (1951). En dehors du poisson bleu, en 1965, le poids du poisson de chalut s'élevait à 1 165 tonnes pour 3 573 000 francs.

                                                               ---------------------------------------------------------------------

L'organisation de la criée en trois "halls" parut dépassée. On annonçait une criée à hall unique, ultramoderne. Dans les années soixante, eurent lieu des tentatives d'implantation d'usines de conserves. En 1964, 4 entreprises traitaient 832 tonnes de sardines (236 tonnes en 1961) : "La Sétoise" de M. Alibert sise quai des Moulins, les Etablissements René Béziers implantés à Montpellier, "La Doléanaise" à Agde et "Salsamo et Apicella" fondée par des rapatriés à Sète. Les autres considérants de la brochure prennent des allures de palmarès : 5 chantiers navals construisent des bateaux dont la quille dépasse 20 mètres.

                                                                ----------------------------------------------------------------------

L'Ecole d'apprentissage maritime Paul Bouquet, en 1962-1963, prépare aux métiers de la mer, y compris à celui de motoriste de la mer… A Sète même, 60 détaillants offrent au public des produits marins et 12 mareyeurs approvisionnent le reste de la France. Par le rail, "chaque soir, le train emporte à destination de Lyon et Paris, le poisson sétois". Par la route, pour les trajets de moins de 400 km. Les camions peuvent s'arrêter à chaque ville traversée. L'avenir, affirme Jean-René Giffard, est au poisson bleu. "Si le chalutage est resté actif, c'est là la véritable richesse de Sète. C'est l'avenir du port car il n'y avait pas à craindre la surexploitation".

                                                               ----------------------------------------------------------------------

L'auteur était-il victime de l'atmosphère du moment qui était à l'optimisme ? Optimisme encore justifié dans les années 80 quand Sète, premier port de Méditerranée, était le premier port sardinier de France.

Hervé Le Blanche

La SATHOAN va exporter son expertise sur l’ensemble de la Méditerranée

Requin, Grande Barrière De Corail

Le projet LIFE PROMETHEUS vise à conserver les espèces de requins et de raies en danger dans la mer Méditerranée. Financé récemment par le programme LIFE de l’Union européenne, le projet commencera le 1er octobre 2024. Sur une durée de 5 ans, 21 partenaires de 5 pays européens y participeront, sous la coordination de la professeure Emanuela Fanelli de l’Université Polytechnique des Marches.

Avec une subvention de 4,3 millions d’euros, le projet se consacrera au bien-être de 15 espèces d’élasmobranches (requins et raies) menacées d’extinction et classées comme « en danger critique », « en danger » ou « vulnérables » sur la liste rouge de l’UICN.

Le projet se déroulera dans douze zones différentes à travers la Méditerranée, incluant l’Espagne, la France, l’Italie, la Grèce et Chypre. Ces zones sont essentielles pour la biodiversité ou pour diverses étapes du cycle de vie des espèces ciblées. Pour protéger ces espèces, le consortium prévoit de réduire les captures accidentelles en utilisant des répulsifs électromagnétiques sur certains types d’engins de pêche. De plus, il encouragera des pratiques de pêche alternatives et durables en ciblant des espèces non méditerranéennes, comme les crabes bleus et les rascasses. Le projet se concentrera également sur la promotion d’un tourisme sous-marin durable.

LIFE PROMETHEUS impliquera activement les pêcheurs en promouvant l’utilisation durable et efficace des ressources marines et en leur fournissant un soutien pour accéder à des incitations financières visant la conservation des élasmobranches. Le projet vise également à améliorer la chaîne d’approvisionnement en sensibilisant et en informant les consommateurs sur l’importance de l’achat d’espèces de poissons durables, via la promotion d’un écolabel « sans requin », incitant à la consommation d’espèces invasives telles que le crabe bleu.

La SATHOAN y jouera un rôle Actif en Testant des dispositifs innovants et en exportant sont expertise sur les pêcheries palangrières du Sud de l’Italie et de la Tunisie

Chargée de projet : Nolwenn Cosnard 

« L’état des pêches en Méditerranée et en mer Noire »,

La Commission générale des pêches pour la Méditerranée a été créée en 1949 afin de jouer un rôle actif pour la conservation des stocks halieutiques dans les eaux internationales de la mer Méditerranée.
Elle vient de publier : « L’état des pêches en Méditerranée et en mer Noire », qui met à jour les statistiques et les chiffres sur l’état et la gestion des #pêcheries dans cette région et comprend, pour la première fois, un aperçu des indicateurs régionaux du secteur de l’aquaculture.
Une myriade d'informations en 6 chapitres à lire absolument !

Ses 6 chapitres donnent des informations détaillées sur l’état de la flotte, la production des pêcheries,  des données socio-économiques sur les revenus et l’emploi, des informations sur les rejets pour les principales flottes de pêche dans chaque sous-région de la CGPM, l’état des ressources halieutiques, en particulier les tendances régionales et les tendances des espèces prioritaires, les mesures pertinentes existantes et nouvelles adoptées pour la durabilité des pêcheries clés et la protection des écosystèmes vulnérables, un aperçu des indicateurs régionaux du secteur de l’aquaculture.

Filet De Pêche, Pêche Pêche, Orange

Aller sur : https://www.dlalbassindethau.fr/etat-des-peches-en-mediterranee-parution-du-rapport-2023-de-la-cgpm/?fbclid=IwAR3Ala6VMn9nGUusib05hveCz5GTlbMlMXDKgTC89CynQO14PWtjGcgO0AE_aem_AagEdTYOE4bWG4cNpHuusR34j5iZmIy9QYoMl4zC_6Yonvqxwb

Parmi les informations clés : une diminution du % de stocks commerciaux sous pression (de 73 % en 2020 à 58 % en 2022), et une baisse de l’effort de pêche de  31 % depuis 2012 (et de 12 % dans les 2 dernières années).

FAO. 2023. L’état des pêches en Méditerranée et en mer Noire 2023   Édition spéciale . Commission Générale des Pêches pour la Méditerranée. Rome.
Le rapport complet est en téléchargement ici : https://www.fao.org/documents/card/en/c/cc8888en

CAHIER D’ACTEUR SATHOAN – PLANIFICATION MARITIME

La SATHOAN présente son cahier d’acteurs dans le cadre de la Commission nationale du débat public (CNDP) sur la planification maritime

La Commission nationale du débat public (CNDP) organise un débat public d’ampleur sur la planification maritime : sur l’avenir de la mer, du littoral, de la biodiversité marine et de l’éolien en mer.

Le débat se tient du 20 novembre 2023 au 26 avril 2024 pour permettre de prendre part à l’élaboration de choix qui seront faits en 2024 sur l’avenir de la mer et de l’éolien en mer.

Cette consultation doit entériner LES GRANDS ENJEUX en termes d’aménagements de la MER MEDITERRANEE dans les 25 prochaines années

  • Place des Aires Marines Protégées
  • Places des Eoliennes
  • Etc…..

LA SATHOAN à donc rédigé son CAHIER D’ACTEUR, pour faire part de ses positions : ICI

La SATHOAN présente au plus grand rassemblement scientifique sur les pêches, le Fish Forum – Antalya (Turquie) 19-23 fevrier 24 (2)

L'équipe de SATHOAN participe au second Fish Forum, qui se tient à Antalya du 19 au 23 février 2024, événement organisé par la Commission Générale des Pêches de Méditerranée.

Ce rassemblement est le plus grand forum scientifique axé sur les pêches en Méditerranée et en mer Noire, visant à encourager le dialogue et la collaboration entre scientifiques et décideurs pour générer des conseils scientifiques, en tenant compte des aspects océanographiques, sociaux et économiques de la pêche. Selon Ifremer, seulement 46% des débarquements de pêche en Méditerranée par les pêcheurs français proviennent de stocks évalués, avec 80% de ces débarquements issus de stocks exploités de manière durable. SATHOAN s'engage à améliorer ces chiffres par le travail collaboratif avec les institutions scientifiques, visant une pêche plus durable.

  Bertrand Wendling, Directeur de SATHOAN, et Nolwenn Cosnard, responsable de projets, présenteront, lors du forum, des études sur le suivi des captures accessoires et les mesures d'atténuation dans la pêcherie pélagique de thon rouge à la palangre en Méditerranée.

Ils aborderont également l'utilisation de l'outil HALIOP© pour le suivi géolocalisé des captures, illustrant l'importance de la coopération entre pêcheurs, scientifiques, autorités, ONG pour parvenir à une pêche répondant aux objectifs de développement durable.

Le GALPA « Thau et son littoral » vient de lancer 3 appels à projet pour dynamiser la filière en 2024.

Dès 2023, 2 appels à projet avaient été publiés par le Galpa(1) « Thau et son littoral », sous l’égide du Syndicat mixte du bassin de Thau, structure animatrice du programme. L’objectif : accompagner les professionnels dans la recherche de solutions pour réduire ou valoriser les déchets et coproduits issus des filières pêche et cultures marines, augmenter la valeur ajoutée des produits de la pêche et de l’aquaculture, ou développer de nouveaux produits. Suite au Comité de sélection et de pilotage (CSP) qui a eu lieu fin 2023 et au groupe de travail qui s’est tenu en janvier dernier, une nouvelle thématique est proposée autour de la sensibilisation, la formation et la communication auprès du grand public. Ces appels à projets sont ouverts jusqu'au 1er aout 2024.

Le programme DLAL (Développement local par les acteurs locaux) du Fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l’aquaculture (FEAMPA) est un outil d’accompagnement des filières pêche et des cultures marines. Le Syndicat mixte du bassin de Thau (SMBT) porte cet outil, qui s’appuie sur une stratégie, des partenaires techniques et financiers et une gouvernance organisée en GALPA ou Groupe d’action local pêche et aquaculture. Le programme est largement subventionné par l’Europe et la Région Occitanie, principaux contributeurs.

Depuis 2022, la nouvelle stratégie DLAL s’est étendue aux problématiques environnementales pour faire face aux changements climatiques. Elle s’est ouverte à d’autres partenaires de l’économie bleue, dont le tourisme, en s’attachant à ce que les projets aient un effet positif direct sur les filières pêche et cultures marines. A noter enfin que le périmètre d’intervention s’est agrandi : ce sont désormais 36 communes de Sète agglopôle Méditerranée, Hérault Méditerranée et Béziers Méditerranée qui sont associées au programme sur la période 2022-2027.

La stratégie DLAL s’articule autour de 3 défis :

Défi n°1 : Faire face au réchauffement climatique et préserver la biodiversité 

Défi n°2 : Conforter le poids socio-économique des filières pêche et cultures marines 

Défi n°3 : Créer du lien entre la pêche, les cultures marines et les activités connexes de l’économie bleue.

Pour en savoir plus sur le DLAL et la stratégie du territoire:https://www.dlalbassindethau.fr/a-propos/

Trois appels à projet thématiques pour porter les 3 défis Chacun des défis de la stratégie DLAL va faire l’objet d’un appel à projet spécifique en 2024. L’ambition est de faire émerger les projets de développement et/ou d’innovation émanant du territoire de Thau pour lesquels le dispositif DLAL-FEAMPA pourrait être un facteur d’accélération. Les candidatures seront étudiées puis sélectionnées par le Comité de sélection et de pilotage (CSP). Les lauréats pourront ainsi bénéficier d’importants financements européens et co- financements nationaux. Les thématiques des 3 appels à projet de 2024 sont les suivantes :


Quels sont les bénéficiaires de ces appels à projet ? Ces AAP s’adressent prioritairement aux filières pêche et cultures marines, ainsi qu’aux activités connexes qui souhaitent mettre en œuvre un projet de développement en cohérence avec la stratégie du GALPA « Thau et son littoral » :

Organisations professionnelles de la pêche et de la conchyliculture, 

Collectivités territoriales, établissements publics et leurs groupements, 

Associations en lien avec des professionnels ou des organisations professionnelles, 

Centres techniques, scientifiques et de formation, 

Entreprises de production « pêche » et « cultures marines » en groupement, 

Entreprises de l’aval des filières,

Entreprises de valorisation des déchets et coproduits

A noter que certaines actions peuvent être portées par d’autres acteurs que ceux des filières pêche et cultures marines mais qu’elles doivent être en lien (sous forme de convention) avec les professionnels ou les organisations professionnelles des filières « pêche et cultures marines » et conforter ces filières, avec une vision de développement territorial.

Quel est le périmètre concerné ?

Les projets devront être situés sur le périmètre du Galpa intégrant les 14 communes de Sète Agglopôle Méditerranée (SAM), les 20 communes de la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée (CAHM) et les 2 communes de la communauté d’agglomération Béziers Méditerranée (Sérignan et Valras). Le porteur de projet peut être domicilié en dehors de ces communes si l’opération a un effet direct et significatif sur le territoire et ses filières pêche et cultures marines. Les subventions mobilisables et le calendrier Le taux d’aides publiques pourra atteindre :

80 % des dépenses éligibles si le projet présente un intérêt collectif, s’il est porté par un bénéficiaire collectif ou s’il présente des caractéristiques innovantes avec un accès public aux résultats de l’opération. Cela suppose un autofinancement minimal de 20 % du montant total du projet,

50 % des dépenses éligibles si le projet est porté par une entreprise privée (champ concurrentiel).

Les textes des 3 appels à projets sont disponibles sur le site dédié du DLAL :
 Lien complet : https://www.dlalbassindethau.fr/de-nouveaux-appels-a-projets-pour-
le-galpa-en-2024/
 Lien raccourci : https://vu.fr/BctQs
L’animatrice du programme se tient à la disposition des porteurs de projets ou candidats pour
apporter toutes les informations nécessaires avant toute candidature : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (Béatrice
PARY).

J-6 avant l'ouverture de la billetterie des Assises de la pêche et des produits de la mer

J-6 avant l'ouverture de la billetterie !

Assurez-vous d'obtenir votre place pour la 14ème édition

des Assises de la pêche et des produits de la mer

Fruits de mer, poissons et crustacés : en manger oui, mais à quels prix ?

 

Diversifiés, sains, équilibrés… l’image des produits de la mer est excellente auprès des Français. Mais, dans un contexte d’inflation, les Français se montrent très vigilants et exigeants sur les prix et l’origine des produits.

 

Rejoignez-nous pour les Assises de la pêche et des produits de la mer,

un événement incontournable pour tous les acteurs de la filière halieutique,

les 20 et 21 juin, à Lorient.

Au programme :

 

Interventions de personnalités politiques

Découvrez les perspectives stratégiques pour la pêche et les cultures marines en France.

 

Tables rondes et innovations

Participez à des discussions sur les enjeux actuels : la crise du Golfe de Gascogne, l’avenir des criées, la lutte contre le norovirus, la décarbonation de la flotte et la dynamique entre pêche côtière et pêche industrielle.

 

Sondage inédit « Les Français et la pêche »

Plongez au cœur des tendances de consommation et des attentes des consommateurs.

La 14ème édition des Assises de la pêche et des produits de la mer : "Prenez votre place et cap sur Lorient !"

Prenez votre place et cap sur Lorient !

La 14ème édition des Assises de la pêche et des produits de la mer, organisée par Ouest-France et le marin, se tiendra au Palais des Congrès de Lorient. Cette rencontre nationale réunira une fois de plus les principaux acteurs de l'industrie de la pêche et des produits de la mer pour des échanges toujours aussi enrichissants.

Cette année, les Assises de la pêche et des produits de la mer s'intéresseront tout particulièrement à la thématique "Fruits de mer, poissons et crustacés : en manger oui, mais à quels prix ?"

 

Les produits de la mer bénéficient d'une excellente image auprès des Français : diversifiés, sains, participant à une alimentation équilibrée, etc. Mais dans un contexte d'inflation, les Français se montrent très vigilants et exigeants sur les prix et l'origine des produits.

 

Dans ce contexte, les acteurs de la filière halieutique et des cultures marines sont amenés à réfléchir et à s'adapter pour répondre aux attentes des consommateurs tout en assurant la viabilité économique de la production et de la commercialisation des produits de la mer.

CAHIER D’ACTEUR SATHOAN – PLANIFICATION MARITIME

La SATHOAN présente son cahier d’acteurs dans le cadre de la Commission nationale du débat public (CNDP) sur la planification maritime

La Commission nationale du débat public (CNDP) organise un débat public d’ampleur sur la planification maritime : sur l’avenir de la mer, du littoral, de la biodiversité marine et de l’éolien en mer.

Le débat se tient du 20 novembre 2023 au 26 avril 2024 pour permettre de prendre part à l’élaboration de choix qui seront faits en 2024 sur l’avenir de la mer et de l’éolien en mer.

Cette consultation doit entériner LES GRANDS ENJEUX en termes d’aménagements de la MER MEDITERRANEE dans les 25 prochaines années

  • Place des Aires Marines Protégées
  • Places des Eoliennes
  • Etc…..

LA SATHOAN à donc rédigé son CAHIER D’ACTEUR, pour faire part de ses positions : ICI

La 14ème édition des Assises de la Pêche et des produits de la Mer

J-7 avant le changement de tarif !

 

Plus que 7 jours pour profitez du tarif d'ouverture à 144€ HT/personne !

 

La 14ème édition, organisée par Ouest France et le marin aura lieu à Lorient au Palais des Congrès. Cet événement national réunira de nouveau les acteurs clés de l'industrie de la filière pêche, des produits de la mer et des cultures marines pour des échanges toujours aussi enrichissants.

Cette année, les Assises vous offre une programmation centrée sur la thématique :

"Fruits de mer, poissons et crustacés : en manger oui, mais à quels prix ?"

 

Ne manquez pas l'opportunité de développer votre réseau professionnel lors des Assises de la pêche et des produits de la mer à Lorient les 20 et 21 juin.

 

Rencontrez des décideurs clés, échangez des idées novatrices et créez des partenariats stratégiques pour l'avenir de votre activité dans l'industrie maritime.

La pêche des oursins à la drague sur l'étang de Thau

Fabrice JEAN, pêcheur "petits-métiers" sur l'étang de Thau nous présente son travail à la drague afin de capturer des oursins. Les dragues sont constituées d’un « panier » en métal ou en filet, fixé sur une armature rigide. Sa partie inférieure est munie d’une lame ou de dents qui raclent le sédiment. Depuis ce reportage, tourné dans des conditions quelque peu difficiles avec du vent et de la houle, il ne reste plus que 3 pêcheurs professionnels qui pratiquent cette pêche traditionnelle.
Un reportage de Jean-Marc Roger.

» Retouvez Jean-Marc Roger et ses reportages sur sa chaîne YOU TUBE : Fenêtre sur le sud.