Expos

La résidence d'artistes féminines ATENA, débutée en 2017, a invité 5 artistes venues de loin à restituer leur travail autour de l'exposition "Lisières"

La résidence d'artistes féminines ATENA, débutée en 2017, a invité 5 artistes venues de loin à restituer leur travail autour de l'exposition "Lisières", autour de la terre, la plante, la mer, la montagne, la lune, à la chapelle du Quartier Haut, du 14 octobre au 5 novembre. Vernissage le 13 octobre à 18h30.

Peut être une image de texte qui dit ’A.T.E.N. Atelier Temporaire Européende Navigation Artistique Résidence femmes artistes europeennes Sète Ulrike Bernard Lise Chevalier Olympia Gauguet Kathrin Köster Yuka Matsui LISIERES CHAPELLE DU QUARTIER HAUT SÈTE DU 14 OCTOBRE AU NOVEMBRE 2023 τoUS LES JOURS 10H-18H FERME TURE MARDI’

Featured

«Reflets de Thau, Reflets de verre» de Nicole Barondeau à Bouzigues

  babadIMG_20230915_184640«Reflets de Thau, Reflets de verre» 

Née en Algérie en 1951,  Nicole Barondeau vit en France depuis 1962, en Languedoc depuis 1977. Imprégnée de culture méditerranéenne, par ses influences multiples allant de rives en rives, elle reste fascinée par la mer, thème d’inspiration inépuisable.

Très tôt attirée par l’activité artistique, elle a suivi des cours de dessin et peinture dans plusieurs écoles en marge de ses études classiques jusqu’à ce qu'elle prépare s0on diplôme (dnsep) à l’école des Beaux Arts de Montpellier, obtenu en 1986. Depuis, elle se consacre au travail du verre en abordant diverses techniques dans une recherche esthétique et plastique propre à ce matériau. Son engagement artistique s’est ponctué de nombreuses expositions personnelles et collectives en France, Allemagne, Slovaquie, Luxembourg, Belgique, Hollande, Andorre et Espagne. Elle reste attachée à la transmission du savoir-faire. Son atelier a accueilli de nombreux stagiaires d’écoles de verre (Moulins et Vannes le Châtel). Portée par un esprit d’aventure, elle est partie à la découverte de l’Amérique latine où elle a effectué 2 voyages de 3 mois, au Chili en 2016 et en Argentine en 2018. Elle y a trouvé une résonnance à mes thèmes de travail. Son exposition Patagonia en est un témoignage fort, donnant corps aux souvenirs de mon voyage au Chili en forme de point d’orgue artistique. Elle est également un hommage à ce pays. Vivant de nouveau à Sète depuis quelques années, son travail s’inspire toujours de l’ambiance maritime de la région.

de Nicole Barondeau

 

présentée au Musée Ethnographique de l'Etang de Thau à Bouzigues jusqu'au jeudi 30 novembre 2023.

 aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaCapture d’écran 2023-09-16 092315

Un temps fort inaugural avait lieu ce vendredi 15 septembre durant lequel Après la phase de remerciements, l'artiste Mme Barondeau nous a dévoilé quelques aspects et secrets de sa technique notamment la réalisation des huitres de verre, près 800, à partir de moules d'huîtres véritables dans lesquelles le verre est fondu.

 

 

 

 

 

“Ce projet est né de ma relation intimiste avec l’Etang de Thau, associée à la résonance poétique de ses paysages. Je suis en résidence permanente sur ce territoire, puisque j’y vis et revendique mon appartenance à sa culture”.Nicole Barondeau

 

L’artiste propose une expérience visuelle : des “Tableaux intuitifs”, suggestions de “paysages” s’adressent à la sensibilité et la perception du regard poétique. Les “Bateaux” deviennent des embarcations imaginaires et mêlent le thème de l’eau et du bateau en référence à l’activité ostréicole et de loisirs, en soulignant l’importance du milieu marin dans son mode de vie traditionnel et permanent. Les “Huîtres” en verre réinventent le coquillage. La transparence du matériau les relie à l’élément “eau” essentiel à leur élevage et en même temps source d’inspiration. babadIMG_20230915_184435

 

Le matériau verre devient support de narration. Il transpose la réalité aquatique de l’étang et exulte ses effets mouvants de transparence vibrante et lunatique. Cette exposition se veut un ardent hommage à l’étang de Thau, fascinant dans sa complexité"Nicole BarondeaubabadIMG_20230915_184528

Programme Culturel 2023-2024 de Mireval

A découvrir le 22 septembre au CCLM à 18h30 pour la présentation de saison (spectacle et cocktail offert)

 

 

V

Journées des Ateliers d’Artistes d’Occitanie

Samedi 14 et dimanche 15 octobre 2023 - en entrée libre et gratuite

Découvrez les Journées des Ateliers d’Artistes d’ Occitanie, organisées par la Région Occitanie pour la 6ème année consécutive ! Plasticiens, sculpteurs, peintres, dessinateurs, vidéastes, photographes, graffeurs vous ouvrent leurs portes de leurs ateliers pour vous dévoiler leurs métiers et leurs univers.

655 participants à l’évènement 572 Ateliers et résidences
d’artistes
étaient à découvrir
287 Communes des 13 départements
ont accueilli l’opération

Découvrez les artistes participant à l’édition 2023 sur https://www.laregion.fr/-Journee-des-Ateliers-d-Artistes-d-Occitanie-?fbclid=IwAR1pE_ZJhBAjIq_w4EFlR8-BE9lMMeQ0busJj8lGN7j5g7evmPwyf4cp-hk

Prochain rendez-vous avec Jihane Khélif à l' Espace o25rjj - Lieu d'art contemporain chez l'habitant de Loupian

Dimanche 8 octobre - Rencontre avec l'artiste Jihane Khélif  

- à partir de 11h30 Vernissage de l'oeuvre "Jeune et Jolie" de Jihane Khélif exposée sur la F.L.A.C.
- de 15h à 16h Atelier "Album de famille" conçu et animé par l'artiste - Plus d'infos sur l'atelier

En résidence à l'Espace o25rjj, Jihane Khélif a travaillé sur la production de l'oeuvre qui sera exposée.
L'artiste vous parlera de sa démarche et du contexte dans lequel cette pièce a été produite - Suivi de la résidence

Dimanche 8 octobre sera la journée Loupianaise de lutte contre le cancer du sein organisée par l'association "Thau en rose" - programme complet
Restauration possible sur place

Au plaisir de vous voir !

JihaneKhélif sur la F.L.A.C.

 

 
Espace o25rjj - Lieu d'art contemporain chez l'habitant | www.o25rjj.fr
Contact : 06.10.02.97.23 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

EXPOSITION : UN LABYRINTHE

Du mardi 03 au mardi 10 octobre 2023

Tous les jours

de 10h00 à 19h00labyrinthe-11091879

Chapelle des Pénitents
98 Grand rue Mario Roustan
34200
SETE
 
L’exposition « UN LABYRINTHE » propose au curieux, passant le seuil de La Chapelle des Pénitents, un chemin jalonné par les Unes de journaux parus de la fin de l’hiver 2019-2020 au printemps 2021.

D’abord une brève plongée dans le silence puis une incitation à mettre ses pas dans ceux des précédents.

Déjà une alternance de drapés et de grilles rythme la progression avec ce conseil « gardez le contact avec la paroi et ce jusqu’à la sortie ».

Et les Unes, enfin :

L’actualité est «couverte» par des aplats de couleurs, une mise en exergue de l’essentiel par un Choc de nuances entrelacées et parfois quelques mots encore visibles, par opposition, quitte à agacer, voire même un peu provocateur….

Simplement colorier, suggérer, évoquer …………

En filigrane….. Peut-être espérer Bruno Vigezzi

"Différent Parfois, Libre toujours", l’univers enchanteur de Marlène Mocquet à la Fondation GGL du 27 oct 2023 au 27 avril 2024, à l'Hôtel Richer de Belleval - Montpellier

"Différent Parfois, Libre toujours",  l’univers enchanteur de Marlène Mocquet à la Fondation GGL du 27 oct 2023 au 27 avril 2024, à l'Hôtel Richer de Belleval - Montpellier

 
 
Après avoir mis à l’honneur la jeune Franco-Argentine Olympe Racana-Weiler, la Fondation GGL poursuit son engagement auprès des artistes féminines contemporaines avec l’exposition « Différent Parfois, Libre Toujours », une mise en lumière du talent envoûtant de Marlène Mocquet.

Artiste française émérite, Marlène Mocquet incarne l’esprit novateur et la créativité débordante de l’art contemporain.
Son univers artistique, reconnu à l’international, transporte le spectateur dans un monde enchanteur empreint de mystères et d’émotions.

Sculptrice, peintre et plasticienne, l’artiste n’a de cesse de repousser les limites de sa créativité à travers l’exploration audacieuse de divers matériaux et techniques. Sa capacité à marier la céramique, la peinture, le dessin et l’installation, lui permet de créer des œuvres puissantes, fruits d’une véritable maîtrise et alchimie créative.

Conçue spécialement pour la Fondation GGL, son exposition « Différent Parfois, Libre toujours » est un hommage aux Hommes qui ont rendu ses lettres de noblesse à l’Hôtel Richer de Belleval : Alain Guiraudon, Jacques Guipponi, Jean-Marc Leygue et Thierry Aznar.


Par ailleurs, elle rend aussi hommage aux célèbres frères Pourcel, maîtres incontestés de l’art culinaire de ce lieu majestueux, et à Numa Hambursin, premier directeur artistique de la Fondation GGL à l’initiative de la remarquable intervention pérenne
« Longue-Vue », réalisée par Marlène Mocquet au cœur de l’hôtel particulier.
 
Cet hommage sculptural revêt une importance particulière pour l’artiste, symbolique d’une profonde reconnaissance pour cette « famille de cœur » qui lui a témoigné sa confiance lors de la création de son œuvre destinée à traverser les temps.

Tous représentés à la façon des bustes des Césars qui ornent le plafond d’honneur, Marlène Mocquet, a échangé avec chacun d’entre eux afin de dégager une thématique en harmonie avec leurs personnalités. Chaque céramique, scénographiée dans le moindre détail, semble ainsi prendre vie, captivant l’attention et incitant le public à s’immerger dans chaque récit sculpté.

En parallèle et en résonnance aux sculptures, ses tableaux, à la fois oniriques denses et organiques, expriment une sensibilité profonde à travers des combinaisons de couleurs audacieuses et des compositions évocatrices.
L’artiste transcende les frontières du figuratif et de l’abstrait, créant des toiles aux accents surréalistes, constellées de détails et d’excroissances. Peuplé de personnages, d’animaux et objets anthropomorphes, chaque peinture dévoile une histoire excessivement sophistiquée, à l’allure faussement naïve.

La dernière salle de la Fondation GGL, quant à elle, mettra en lumière un écho manifeste de l’activité culinaire de l’hôtel qui accueille le restaurant gastronomique de Jacques et Laurent Pourcel. Un banquet imaginaire, peuplé de créatures fantastiques signature de l’artiste, se matérialisera au cœur d’une scénographie soignée et immersive.

Entre peintures, sculptures et installation, Marlène Mocquet réinvente et s’approprie avec maestria l’espace d’exposition, conçue telle une toile en trois dimensions qui nous invite dès l’instant où nous franchirons la porte, à découvrir un monde où la matière prend vie, où l’imaginaire rencontre la réalité.

« Différent Parfois, Libre toujours » nous promet un voyage enchanteresque, à l’esthétique singulière, empreint de poésie et de beauté, où chaque pièce racontera sa propre histoire…

Commissaire : Richard Leydier



.
Marlène Mocquet
Née à Maisons-Alfort en 1979, Marlène Mocquet vit et travaille aujourd'hui à Paris.
Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, l'artiste s'est fait connaître par ses toiles et sculptures (céramiques) qui composent un univers singulier et foisonnant. Il y a du surréalisme et du conte dans le bestiaire merveilleux de Marlène Mocquet.

Ses créatures hybrides et ambivalentes, tantôt menaçantes, tantôt joyeuses, évoquent à la fois la naïveté de l'enfance et un monde plus sombre et inquiétant.
Le travail de Marlène Mocquet est marqué par une attention particulière à la matière : les couleurs, éclatantes, coulent, débordent. Les oiseaux terrifiants, animaux difformes, figures cauchemardesques de la jeune artiste vous fixent de leurs grands yeux ronds, chaque œuvre racontant une histoire.

En 2013, elle a été artiste résidente à la Cité de la céramique de Sèvres. En 2017, le Musée de la Chasse et de la Nature lui offrait une invitation à exposer au sein de ses collections.

Des expositions personnelles lui ont également été consacrées à la Maison des arts de Malakoff, au Musée de l'Abbaye de Sainte-Croix ou au Musée d'Art Contemporain de Lyon.
Elle a exposé au Museum of Art and Design (New York), la galerie Haunch of Venison (New York), à la Biennale de Shanghai, la Fondation d'entreprise Ricard (Paris), la Maison Rouge (Paris).

Son travail a rejoint d'importantes collections françaises et internationales : celles du Musée d'Art Contemporain (Lyon), de la Fondation Galerie Lafayette (Paris), Fonds National d'Art Contemporain, la collection François Pinault, la Manufacture Royale de Sèvre… En 2018, Numa Hambursin remporte le prix de la critique d'art AICA avec une présentation du travail de Marlène Mocquet.

Au début de l'année 2021, son installation permanente a été inaugurée à l'Hôtel Richer de Belleval à Montpellier alors que la Galerie Julio Gonzales d'Arcueil lui consacrait une exposition personnelle.

En 2022, Marlène Mocquet reçoit carte blanche pour une exposition personnelle au Musée Déchelette de Roanne. Un autre solo show lui sera donc également dédié en 2023 à la Fondation GGL de Montpellier.
 
 
 
 
 

À l’occasion des journées Jean Vilar organisées par la ville de Sète

À l’occasion des journées Jean Vilar organisées par la ville de Sète, le musée Paul Valéry vous propose du 14 OCT. 2023 au 14 janv. 2024, une exposition photo dans ses jardins :
« VILAR VU PAR VARDA ».
 

Les 350 ans de la ville de Sète

Les 350 ans de la ville de Sète
30 sept. 2023 – 07 janv. 2024
MÉMOIRES DE SÈTE
Pour les 350 ans de Sète, le musée Paul Valéry présente une histoire de la ville à travers les collections. À cette occasion vous pourrez découvrir des plans, des documents historiques et des dessins » types sétois » de Toussaint Roussy.
 
 
 
Peut être une image de bannière, affiche, drapeau et texte qui dit ’VILLE 1673 DE E SE7 2023 SETE T 350 ans’

Fanny Saint pierre : la peintre frontignanaise en résidence au Portugal

 

En résidence artistique dans le Centrum 7Sóis 7Luas de Ponte de Sor au Portugal, la peintre frontignanaise Fanny Saint-Pierre a animé un « laboratoire de créativité » auprès des jeunes et moins jeunes de Montargil.

Organisée dans le cadre des relations partenariales entretenues avec 7Sóis 7Luas, cette initiative permet de mettre à l’honneur l’art, le partage et le mélange des cultures.

Les monstres, la faune, la flore et bien sûr la couleur bleue étaient à l’honneur le samedi 15 septembre, lors du vernissage de son exposition à Ponte de Sor.

 

EXPOSITION : FRONTIGNAN ENTRE CIEL ET TERRE

Frontignan-Ville

Du vendredi 08 au samedi 30 septembre 2023

Tous les jours sauf lundi, dimanche

de 10 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 18 h 00

Salle Jean-Claude Izzo
2bis, rue du député Lucien-Salette
34110
FRONTIGNAN
Prenez de la hauteur et découvrez Frontignan depuis les airs grâce à cette exposition qui mêle vues aériennes et cartes postales. Cette balade immersive vous permettra de parcourir le territoire et suivre l’évolution de la ville au cours des 100 dernières années.EntreCieletTerre_creditIGN.jpg

«Reflets de Thau, Reflets de verre» de Nicole Barondeau à Bouzigues

  babadIMG_20230915_184640«Reflets de Thau, Reflets de verre» 

Née en Algérie en 1951,  Nicole Barondeau vit en France depuis 1962, en Languedoc depuis 1977. Imprégnée de culture méditerranéenne, par ses influences multiples allant de rives en rives, elle reste fascinée par la mer, thème d’inspiration inépuisable.

Très tôt attirée par l’activité artistique, elle a suivi des cours de dessin et peinture dans plusieurs écoles en marge de ses études classiques jusqu’à ce qu'elle prépare s0on diplôme (dnsep) à l’école des Beaux Arts de Montpellier, obtenu en 1986. Depuis, elle se consacre au travail du verre en abordant diverses techniques dans une recherche esthétique et plastique propre à ce matériau. Son engagement artistique s’est ponctué de nombreuses expositions personnelles et collectives en France, Allemagne, Slovaquie, Luxembourg, Belgique, Hollande, Andorre et Espagne. Elle reste attachée à la transmission du savoir-faire. Son atelier a accueilli de nombreux stagiaires d’écoles de verre (Moulins et Vannes le Châtel). Portée par un esprit d’aventure, elle est partie à la découverte de l’Amérique latine où elle a effectué 2 voyages de 3 mois, au Chili en 2016 et en Argentine en 2018. Elle y a trouvé une résonnance à mes thèmes de travail. Son exposition Patagonia en est un témoignage fort, donnant corps aux souvenirs de mon voyage au Chili en forme de point d’orgue artistique. Elle est également un hommage à ce pays. Vivant de nouveau à Sète depuis quelques années, son travail s’inspire toujours de l’ambiance maritime de la région.

de Nicole Barondeau

 

présentée au Musée Ethnographique de l'Etang de Thau à Bouzigues jusqu'au jeudi 30 novembre 2023.

 aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaCapture d’écran 2023-09-16 092315

Un temps fort inaugural avait lieu ce vendredi 15 septembre durant lequel Après la phase de remerciements, l'artiste Mme Barondeau nous a dévoilé quelques aspects et secrets de sa technique notamment la réalisation des huitres de verre, près 800, à partir de moules d'huîtres véritables dans lesquelles le verre est fondu.

 

 

 

 

 Peut être une image de texte

 

“Ce projet est né de ma relation intimiste avec l’Etang de Thau, associée à la résonance poétique de ses paysages. Je suis en résidence permanente sur ce territoire, puisque j’y vis et revendique mon appartenance à sa culture”.Nicole Barondeau

 

L’artiste propose une expérience visuelle : des “Tableaux intuitifs”, suggestions de “paysages” s’adressent à la sensibilité et la perception du regard poétique. Les “Bateaux” deviennent des embarcations imaginaires et mêlent le thème de l’eau et du bateau en référence à l’activité ostréicole et de loisirs, en soulignant l’importance du milieu marin dans son mode de vie traditionnel et permanent. Les “Huîtres” en verre réinventent le coquillage. La transparence du matériau les relie à l’élément “eau” essentiel à leur élevage et en même temps source d’inspiration. babadIMG_20230915_184435

 

Le matériau verre devient support de narration. Il transpose la réalité aquatique de l’étang et exulte ses effets mouvants de transparence vibrante et lunatique. Cette exposition se veut un ardent hommage à l’étang de Thau, fascinant dans sa complexité"Nicole BarondeaubabadIMG_20230915_184528

«Reflets de Thau, Reflets de verre» de Nicole Barondeau à Bouzigues

  babadIMG_20230915_184640«Reflets de Thau, Reflets de verre» 

de Nicole Barondeau

 

présentée au Musée Ethnographique de l'Etang de Thau à Bouzigues jusqu'au jeudi 30 novembre 2023.

 

Un temps fort inaugural avait lieu ce vendredi 15 septembre

 

 Peut être une image de texte

 

“Ce projet est né de ma relation intimiste avec l’Etang de Thau, associée à la résonance poétique de ses paysages. Je suis en résidence permanente sur ce territoire, puisque j’y vis et revendique mon appartenance à sa culture”.Nicole Barondeau

 

L’artiste propose une expérience visuelle : des “Tableaux intuitifs”, suggestions de “paysages” s’adressent à la sensibilité et la perception du regard poétique. Les “Bateaux” deviennent des embarcations imaginaires et mêlent le thème de l’eau et du bateau en référence à l’activité ostréicole et de loisirs, en soulignant l’importance du milieu marin dans son mode de vie traditionnel et permanent. Les “Huîtres” en verre réinventent le coquillage. La transparence du matériau les relie à l’élément “eau” essentiel à leur élevage et en même temps source d’inspiration. babadIMG_20230915_184435

 

Le matériau verre devient support de narration. Il transpose la réalité aquatique de l’étang et exulte ses effets mouvants de transparence vibrante et lunatique. Cette exposition se veut un ardent hommage à l’étang de Thau, fascinant dans sa complexité"babadIMG_20230915_184528