Sète

L’art par les jeunes et pour les jeunes rue de Tunis

Photos : Ville de Sète

 

En avril 2019, la Ville signait une Convention de généralisation de l’éducation artistique et culturelle (CGEAC) avec les ministères de la Culture, de l’Éducation nationale, la Direction générale de la cohésion sociale et Sète Agglopôle Méditerranée. Une charte qui vise à consolider les partenariats de l’État avec les collectivités et qui donnent lieu à de nombreuses restitutions de projets artistiques.

Exemple mercredi 2 juin rue de Tunis à 14 h. Les enfants venus de plusieurs établissements scolaires ont pu découvrir leurs projets mis en musique par l’association Luna Collectif, dirigée par Carine Villalonga. Enfants, parents, directeurs d’école et instituteurs ont pu profiter de cet après-midi pour découvrir les travaux de l’année avec de belles surprises au programme. Après une visite des fresques de la rue par Pascal Larderet, les enfants ont eu la chance de présenter leurs textes à Demi Portion et Petitcopek, figures de proue de la scène rap sétoise et nationale avec en prime, la présence d’Hakim Amokrane, membre fondateur du groupe Zebda.

rue de tunis sète culture

rue de tunis sète culture

Cette année encore, un grand nombre d’actions ont eu lieu dans les écoles de Sète. Philosophie pour les enfants de l’école Georges-Brassens de l’île de Thau, ateliers d’écriture en compagnie de musiciens réputés ou encore apprentissage de la danse, c’est un ensemble de beaux projets qui ont pu être proposés aux enfants et adolescents. Art, rencontre avec des professionnels, et appropriation de la culture par les plus jeunes, tels sont les maîtres-mots de la CGEAC. Un pari réussi pour la Ville qui s’investit dans ces domaines depuis de nombreuses années.

Evoquer Cette, la "ville-port".

 

Si l'Histoire est l'évocation du passé, il y a bien des façons de "faire de l'Histoire". L'ouvrage, "Jours de Cette" dû à la collaboration de François Mottier pour le texte et Jean Brunelin pour l'iconographie, en est un exemple (éd. L'An Demain, 5 quai d'Alger, Sète).

En effet, avec la correspondance supposée d'un jeune commis négociant suisse, Baptistin Vulliez, c'est Cette d'avant la Grande Guerre qui est évoquée.

 

Jean Brunelin, dans la préface, brosse le décor des épisodes qui seront présentés. A la charnière de la dépression économique des années 1870 et alors que s'amorce la Belle Epoque, "… L'abondance nouvelle viendra évidemment de la mer, car Cette est une ville-port, un port dans une ville où les bateaux sont dans la rue et la mer toujours à portée de regard". Cette, avec les canaux baignant les pieds de la "collinette" de Saint Clair, sera surnommée la "Venisette" par le citoyen du canton de Vaud.

Et le natif de Clarens (sur la riviera genevoise) aurait été sensible, dès l'abord, à la lumière qui éblouit sa prunelle, même en octobre avant qu'il n'en apprécie tout l'éclat (nécessitant le port de verres colorés) au mois de juin. Voilà qui est bien vu, mais on peut être déçu que notre Helvète soit muet sur la douceur du climat en général. Il est vrai qu'il avait tant à voir et à dire.

Aussi ne fait-il que signaler en une occurrence les quais "bruts et décharnés", très professionnels avec pour certains "de vastes alignements de futailles parmi lesquels évoluent gens et véhicules". Mais en dehors du négoce, le milieu marin impose ses contraintes générant parfois difficultés et épisodes dramatiques.

 Ainsi le steamer Anaïs-C fit naufrage en janvier 1895 au large de Marseille. Parmi les 13 disparus, on compte un citoyen de Frontignan et le mousse Honoré Xiffre, 14 ans. Et comme nombre de Cettois sont inscrits maritimes, lorsque la soute à poudre du cuirassé Iena explose à Toulon, on déplore 2 victimes cettoises à qui on fera des funérailles solennelles.

Et puis, le 25 octobre 1898 : "Pandémonium, capitale des Enfers, a ouvert ses portes…". Baptistin Vulliez considère "la scène dantesque d'un navire d'un seul coup enflammé, son pont entier lancé dans les airs, puis retombant dans l'hideux fracas que feraient les os brisés d'un Titan". Le tocsin sonne, on accourt de toutes parts. Le brick goélette Tomase Padre, chargé de fûts de pétrole, est en feu. L'incendie menace les navires voisins également chargés de fûts de pétrole. Le Tomase Padre fut extrait du port par le navire pilote le Vigilant et remorqué jusqu'à la plage de Frontignan. Les pêcheurs quant à eux connaissaient des difficultés : on s'inquiétait déjà de la baisse de la ressource et un vieux sage préconisait la fermeture de la pêche à certaines époques, comme il existe la fermeture de la chasse.

 

Voilà une agréable plongée dans le passé, guidée par un style un peu naïf et apprêté (Baptistin est jeune), présentant parfois de belles envolées, comme pour le phare de Saint Clair, "Polyphème de la mer"

Hervé Le Blanche

 

Pour en savoir plus :https://www.landemain.fr/regionalisme/sete-bassin-de-thau/jours-de-cette

....

Première édition du Prix TEM, le Port de Sète-Frontignan lauréat 2020 !

Première édition du Prix TEM,

Le Port de Sète-Frontignan lauréat 2020 !

 

 

Créé en 2020 par l’Académie de Marine et Soper, le Prix TEM (Transition Energétique Maritime) a pour vocation d’encourager les initiatives vers une transition bas-carbone dans le secteur maritime. Tous les ans, il récompense un acteur (personne physique, entreprise, institution) porteur d’un projet, auteur d’une thèse ou d’une étude, apportant des solutions concrètes aux défis posés par la décarbonation du secteur maritime.

Edition 2020, le Port de Sète-Frontignan lauréat - #PrixTEM

Retardée par la crise sanitaire due au Covid 19, la première édition du Prix TEM s'est tenue le jeudi 3 juin 2021 à Sète. Jean-Claude Gayssot, Président du Port de Sète-Frontignan pour la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, s'est vu remettre par Xavier de la Gorce, Président de l’Académie de marine et Jean-Michel Germa, Président de Soper, le prix Transition Energétique Maritime 2020. Cette cérémonie a été retransmise en directe sur la chaine YouTube du Port de Sète-Frontignan (link is external).

Le lauréat de cette première édition, le Port de Sète-Frontignan est récompensé pour ses nombreuses initiatives en faveur de la décarbonation de ses activités portuaires dont certaines ont été mises en œuvre dans le cadre du projet stratégique 2015-2020 :

- En 2020, le port est devenu un port à « énergie positive » grâce à la couverture photovoltaïque de 64 000 m2 de hangars portuaires, produisant l’équivalent de 2.5 fois la consommation annuelle de l’exploitation Port Sud de France sur l’ensemble de ses 3 ports.

- L’installation de branchements électriques à quai pour accueillir la très grande plaisance dans le port de commerce.

- Le renouvellement de la flotte automobile du port par des véhicules électriques (voitures de service, utilitaires, navettes passagers, vélos …).

- Une étude et un suivi de la biodiversité marine intraportuaire.

- Une étude et un suivi de la qualité de l’air, avec la signature récente d’un partenariat avec l’ATMO Occitanie.

- Une démarche d’entreprise Zéro plastique et des actions de sensibilisation régulières auprès de la communauté portuaire grâce au partenariat avec l’association le 7ième Continent.

- Une politique tarifaire visant à favoriser les navires les plus performants sur le plan environnemental, appliquée en fonction de leur ESI (Environmental Ship Index).

 

Cet engagement s’intensifie encore avec le lancement du projet stratégique 2021 -2025, dans le cadre duquel la démarche « Smart and green port » intègre prioritairement les ambitions technologiques et environnementales du port :

- Développement du transport multimodal avec la livraison de la nouvelle plateforme ferroviaire durant l’été 2021 et le lancement de l’autoroute ferroviaire Sète-Calais.

- Développement du transport multimodal avec le projet de modernisation du canal du Rhône à Sète afin d’améliorer le transport fluvial.

- Livraison de nouvelles grues sur rails à moteur électrique couplées à une trémie dépoussiérante pour fin 2021.

- Projet photovoltaïque ‘Phase II’ : 20 ha d’ombrières photovoltaïques planifiées pour 2022, pour l’alimentation des véhicules électriques à l’import.

- Projet d’électrification des quais à partir de 2023, pour les lignes régulières (ferry et roulier).

- Projet ‘Green Harbour’, barge énergie 0 émission et multi-services d’apport en hydrogène vert à quai.

 

La décarbonation des activités maritimes, un enjeu majeur pour les années à venir - #TransitionEnergétique

L’Académie de marine et SOPER ont choisi d’agir ensemble pour favoriser la transition énergétique dans le domaine maritime en se fixant l’objectif commun de décerner chaque année un prix conjoint à une personnalité physique ou morale dont l’action a été déterminante dans ce domaine.

Le transport maritime est une activité stratégique : plus de 80% du commerce mondial en volume sont transportés par bateau et transitent par les ports. Pour transporter ces marchandises, le transport maritime consomme chaque année environ 330 millions de tonnes de carburant et génère 3% des émissions de CO2 anthropique mondial, soit environ 900 millions de tonnes/an. La part des émissions de CO2 du transport maritime atteindra en 2050 plus de 12% des émissions mondiales.

Les solutions pour décarboner le transport maritime sont de deux types :

  • Les solutions techniques et opérationnelles. Environ 60% de la réduction des émissions de CO2 de la flotte mondiale proviendront de l’utilisation de carburants non fossiles (carburants de synthèse, carburants électriques, etc.), les 40% restant provenant de la décarbonation des activités portuaires, de l’optimisation de la conception et de l’exploitation des navires, ainsi que de l’utilisation de la propulsion vélique ou électrique.
  • Les moyens d’accompagnement, non techniques. Ces moyens n’ont pas vocation à être mobilisés plus de quelques dizaines d’années : c’est la transition énergétique. Ils dépendent tous de la volonté politique et de l’action publique. Les moyens d’accompagnement les plus répandus sont les subventions, la réglementation et la fiscalité. Les trois peuvent être utilisés simultanément…

Par analogie, l’expérience mondiale et réussie de la décarbonation de la production d’électricité (éolienne, PV) permet de ne pas douter de la réussite de la décarbonation du transport maritime. Mais il va falloir faire travailler ensemble deux mondes et faire changer leurs modes de collaboration : le monde de la mer et celui de l’énergie. Les activités de décarbonation du port de Sète-Frontignan, récompensées par le Prix TEM, sont un exemple réussi de cette convergence.

 

Nouvelle liaison maritime entre la Gare de Sète et le Port de Mèze (Quai Descournut)

La nouvelle liaison maritime entre la Gare de Sète et le Port de Mèze (Quai Descournut), très attendue, va démarrer ce lundi 7 juin. Elle sera en test jusqu’au 27 novembre prochain.
7 allers/retours quotidiens proposés (6 jours sur 7 en juin et de septembre à novembre et 7 jours sur 7 en juillet et août) => https://bit.ly/3vuhvfm
Préparez-vous pour la traversée avec comme paysage à contempler, notre sublime lagune de Thau !Peut être une image de plein air et texte qui dit ’Navettes Mèze maritimes Sète’

Le Hub nomade à Sète

Parmi les actions d’insertion mises en place par Sète agglopôle auprès des publics issus des quartiers prioritaires (en partenariat avec Pôle emploi et la Mission Locale d’Insertion), le Hub nomade tient une place de choix.
L’objectif : aller à la rencontre des publics en difficulté (non-diplômés, jeunes sans emploi, décrocheurs scolaires…) et leur proposer des solutions adaptées à leur besoins.
Vous êtes intéressé(e) par ce dispositif ? Rendez-vous ce mercredi 9 juin de 14h30 à 16h30 à Sète (Quartier de l’Île de Thau) sur le terrain de pétanque, à côté de la Mosquée… en plein air, COVID oblige.
Peut être une image de 2 personnes, personnes assises, personnes debout et plein air

Ligue Football Occitanie : Les diplômés du BMF 2020/2021

BMF – Voici les résultats des formations du Brevet de Moniteur de Football (BMF) pour la saison 2020/2021.

 

Lire et voir sur : https://occitanie.fff.fr/simple/les-diplomes-du-bmf-2020-2021/

La filière cinéma / audiovisuel poursuit son développement à Sète

travelCapture
Après une réunion durant laquelle étaient présents de nombreux acteurs concernés dans les locaux de Sète Agglopôle Méditerranée, ceux-ci ont signé avec Sète Agglopôle ce jeudi 24 juin,  une convention pou permettre une formation professionnelle qui se mettra en place dès septembre à l’école Travelling aux métiers du cinéma dans des locaux municipaux, Quai des Moulins...
 travel56Capture
Ce fut aussi l'occasion de dévoiler le programme du 5e SunSète festival où le public pourra profiter sous les étoiles et dans divers lieux de la ville de projections de courts et longs métrages et de séries télévisées cultes du 1 au 3 juillet.
travelmpCapture

Passage de maitrises et journée de l’olympisme à la section lutte de la SVF de Sète

Passage de maîtrises et journée de l’olympisme

à la section lutte de la SVF de Sètesvflut20210624_170819

 Le mercredi 23 juin est la journée de l’olympisme, la section lutte a profité de cette occasion pour mettre en place une animation avec ses jeunes licenciés.

Une séance ludique essentiellement basée sur des jeux de lutte et encadré par son entraîneur Philippe PARDON.

 Après avoir reçu pour certains leurs diplômes de maitrise et une médaille les enfants sont repartis contents et bien décidés à se retrouver l’année prochaine sur le tapis après des vacances bien méritées.

 Pour tous renseignements sur le club et la rentrée prochaine de la section lutte de la Salle Vincent Ferrari de Sète vous pouvez contacter le responsable au 06 87 15 08 44 ou sur le compte Facebook du club : SALLE VINCENT FERRARI SETE !!

Le feuilleton du Centenaire Brassens - Episode 3 - Les artistes

 
 
 Film de Bruno Le Jean
Le Roquerols - Quai du Maroc
 
Ouvert à la visite - 10h à 20h
Concerts à partir de 20h
 
 
 
Programme et infos :
Billetterie:

Exposition Chansons & Toiles

DU 07 Juin AU 13 Juin

Salle Tarbouriech
Théâtre de la Mer
Promenade Maréchal Leclerc
34200 Sète

DU 07 Juin AU 13 Juin

Salle Tarbouriech
Théâtre de la Mer
Promenade Maréchal Leclerc
34200 Sète

Du 7 au 13 juin, découvrez l'exposition "Chansons & Toiles" à la salle Tarbouriech dans le cadre du centenaire Brassens. Des rencontres et concerts sont prévus pendant toute la semaine. Découvrez le programme détaillé ci-dessous sur cette page. Entrée gratuite.