Frontignan

Judo - Stage sous le signe du Japon salle Alexandre Soubrier.

2024-03-21/AS

Le Judo Kwaï Frontignan organise du Samedi 30 Mars au Dimanche 31 Mars 2013 son traditionnel stage de Pâques au Dojo salle Alexandre Soubrier, un stage technique de judo sous la direction de maître Hiroshi KATANISHI, 8e dan, expert de l’université de Tenri au Japon et maître Tatsuto SHIMA 4é Dan, directeur technique au judo Kwai de Lausanne. Un stage technique ouvert aux minimes – cadet(te)s - juniors - seniors et vétérans qui malgré tout gardera son ambiance conviviale et familiale.

Judo Kwaï Frontignan.  Salle de Sports Alexandre Soubrier

Horaires

  • Samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h
  • Dimanche de 9h30 à 11h30 et de  15h à 17h
  • Stage ouvert aux licencié(e)s FFJDA/UF

Renseignements et Inscription:

www.judokwai-frontignan.com

Courriel:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Expo - Des frontignanaises « Au-delà des clichés »

2024-03-21/AS

Le vernissage de cette exposition éphémère a eu lieu à l’espace Kifo, ce mercredi 20 mars à 18h en présence du Michel Arrouy, maire de Frontignan la Peyrade.

« Un jeune accompagné et engagé aujourd’hui devient un adulte responsable de demain. A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, le service jeunesse de Frontignan, via son espace Kifo, a accompagné 8 jeunes dans leur démarche à rencontrer des femmes, qui font ou ont fait des métiers d’hommes, sur leur lieu de travail et cela pour être en complète immersion avec ce que peuvent représenter ces femmes au quotidien. » dira en préambule Georges Moureaux, adjoint en charge de la jeunesse et de l’égalité femmes/hommes

A la suite de ces rencontres les jeunes Sacha, Nils, Elisa, Loelia, Sia Célia, Shavan et Leone, pilotés par Vincent du service jeunesse, ont mis en place une exposition photos éphémère qui a pour objectif d’agir, informer, sensibiliser, autour des droits des femmes qui doivent apparaitre comme fondamentaux

Cette exposition présente quelques métiers diversifiés, des plus classiques aux plus originaux, comme une policière ; une conseillère en mécanique ; une agricultrice ; une présidente d’association ; une commerçante ; une ambulancière etc… et met en valeur les femmes les exerçant. L’objectif de cette exposition est, à travers la photographie, de déconstruire les idées reçues sur les métiers et d’ouvrir une réflexion sur la question de la mixité et de l’égalité professionnelle.

Un message d’égalité entre les femmes et les hommes, en cassant les préjugés et les représentations dominantes

Emploi / Jeunesse - En avril, les mercredis de l’emploi débutent à Frontignan la Peyrade

2024-03-19

CV, lettre de motivation, entretien d’embauche, parcours professionnel : le Point Infos Jeunes se met en quatre pour aider les jeunes dans leur recherche d’emploi chaque premier mercredi du mois.

Les mercredis de l’emploi sont conçus comme des sessions d’accompagnement à la recherche d’emploi pour les jeunes Frontignanais âgés de 16 à 30 ans.

 Au vu de la demande croissante de conseil sur la rédaction de curriculum vitae et de lettres de motivation, ados et jeunes adultes seront accueillis chaque premier mercredi du mois à partir d’avril 2024, de 15h à 19h, par les informateurs du Point Info Jeunes (PIJ) afin de bénéficier d’un accompagnement collectif à la rédaction de candidatures et à la préparation d’un entretien d’embauche pour un stage ou un emploi.

 Des ordinateurs portables sont à la disposition des jeunes qui peuvent également apporter leur propre matériel informatique. Connexion internet, logiciel graphique et imprimante sont accessibles pour permettre aux participants de réaliser sur place leur CV et lettre de motivation et d’emporter, si besoin, les documents sur clé USB. Après un exposé sur les techniques de rédaction d’une candidature, de présentation d’un CV, la préparation à l’entretien d’embauche ou des retours d’expérience sur différents parcours professionnels, les jeunes pourront travailler à partir de réelles offres d’emploi diffusées au niveau local et régional.

 Un accompagnement individuel peut être proposé les autres mercredis du mois à la demande du jeune.

 Georges Moureaux, adjoint délégué à la jeunesse et à l’égalité femmes / hommes, insiste sur « la nécessaire mise en place d’un accompagnement accru de la jeunesse en matière d’accès à l’emploi. Les jeunes ont de nombreux talents et potentialités qu’il est crucial de valoriser pour les aider dans leur cheminement vers un parcours professionnel épanouissant. C’est un enjeu fondamental ! ».

 Pour toute information complémentaire sur les mercredis de l’emploi :

 Point Info Jeunes (PIJ)

Maison Voltaire

Parc Victor-Hugo, 3 boulevard Victor-Hugo

Tél. : 04 67 18 54 84 / 04 67 18 54 31

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Secours Populaire - Braderie les 20 et 21 mars 2024

2024-03-19

Le Comité du SPF de Frontignan organise sa braderie au centre Yunus les 20 et 21 mars 2024 de 10h à 17h00.

Vous pourrez dénicher des vêtements, jouets, vaisselle et autres objets pour tous et accessibles à tous !

Venez nombreux soutenir les actions solidaires du SPF de Frontignan en participant à cette grande braderie.

Tous les fonds collectés serviront au comité afin de financer des projets de solidarité pour les personnes précaires.

RDV sur le parking du Centre Yunus, 7 rue de la raffinerie à FRONTIGNAN

Commémoration du 19 mars à Frontignan - Honorer c’est apprendre à transmettre

2024-03-19/AS

Comme chaque année, le monde combattant, le souvenir Français et la ville de Frontignan la Peyrade et quelques habitants ont commémoré ce mardi matin le 19 mars 1962, date du cessez-le-feu en Algérie, instauré par les accords d’Evian qui ont mis fin à 8 années de combats.

Rassemblés à la stèle du souvenir, autour du maire de Frontignan la Peyrade, Michel Arrouy, le conseiller municipal, Jean Louis Patry, élu délégué au devoir de mémoire, quatre élus pour cette commémoration du 62 anniversaire des accords d’Evian, presque autant que de spectateurs, dont Mme Renée Duranton Portelli, déléguée aux personnes âgées et à l’intergénérationnel et Jean Louis Bonneric en charge de la citoyenneté.

4 collégiens du lycée professionnel Maurice Clavel ont fait lecture de récits évoquant la guerre d’Algérie, mais l’intervention de M. Serhii Alushkin (jeune volontaire européen à frontignanais venant d’Ukraine), évoquant ses conditions de vie dans son pays en guerre, fut particulièrement remarquée.

Après le traditionnel dépôt de gerbes du monde combattant et de la municipalité, Jean Louis Patry a fait lecture du message de la secrétaire d’état, Patricia Mirallès

 Michel Arrouy, maire de la ville, abordera au cours de son allocution un pan d’histoire douloureux

« C’est avec une intacte et forte émotion ainsi que la volonté d’honorer le devoir de mémoire qui nous incombe que nous nous retrouvons ici face à cette stèle pour nous souvenir d’un pan de notre histoire commune, un pan d’histoire de notre nation. Cette journée de commémoration nous offre, 62 ans après, une nouvelle fois l’opportunité et la responsabilité de regarder l’histoire en face aussi douloureuse soit-elle. Rien ne construit dans la dissimulation, dans l’oubli ou encore moins dans le déni » et de rajouter en conclusion « Honorer c’est apprendre à transmettre »

LAURIE GHETTI, Gérante de la Friperie du Centre à Frontignan, mise à l'honneur

2024-03-19

Ce mardi 12 mars, dans les locaux de Flex - Pépinière d'entreprises, l’Agglopôle récompensait les gagnants du « Défi d’éco’mmerçants », un concours écoresponsable valorisant les actions menées par les commerçants du territoire en faveur de l’environnement.
Félicitations à Laurie Ghetti, gérante de La friperie du centre à Frontignan, lauréate dans la catégorie « Innovation sociale ».
Elle récupère et propose une variété de vêtements, chaussures et accessoires pour hommes, femmes et enfants ainsi qu’une large sélection d’autres articles de seconde main (vaisselle, décoration, électroménager, jouets pour enfants…).
Laurie met un point d’honneur à proposer des prix très abordables, permettant ainsi à chacun de s’habiller et de s’équiper sans se ruiner. De plus, des articles sont également mis à disposition gratuitement pour les personnes dans le besoin. Grâce à son impact social, la Friperie du Centre est devenue un lieu incontournable de Frontignan.

Les CM2 des Terres Blanches à Paris en préambule de la SOP 2024

2024-03-17

En préambule de la Semaine Olympique et Paralympique (SOP) qui aura lieu du 2 au 5 avril, les élèves de 2 classes de CM2 du groupe scolaire des Terres Blanches sont partis jeudi 14 mars en direction de la capitale !

Accompagnés de leurs enseignantes, des éducateurs sportifs de la ville et de quelques parents, les enfants ont pris le train en gare de Sète, direction Paris : visite des lieux de compétitions Olympiques et découvertes culturelles, le programme est riche pour les petits frontignanais.

Monsieur le Maire, Michel Arrouy, présent pour l’occasion, a tenu à remercier les enseignants et les éducateurs sportifs pour leur engagement et la mise en oeuvre de ce projet lié aux jeux olympiques qui permettra aux enfants de porter haut et fort le label “Terres de Jeux 2024” à Paris !

Développement durable - Sensibiliser les habitants au risque d’inondation

2024-03-15

Pose de 8 repères de crue à Frontignan la Peyrade

Dans le cadre de sa politique de prévention, de protection et de préservation des personnes et des biens, la municipalité, en partenariat avec le Syndicat Mixte du Bassin de Thau (SMBT), a fait installer des repères de crue en plusieurs lieux de Frontignan la Peyrade le 29 février dernier.

 L'historique des crues fait partie des différents moyens permettant d'améliorer la connaissance des risques d'inondation et ainsi d’identifier les zones les plus sensibles pour entreprendre et prioriser les travaux de protection et d'adaptation nécessaires.

 8 repères de crue, marqueurs des inondations passées

 Placé à un endroit de manière durable et visible du public, le repère de crue, témoin historique des inondations antérieures, indique le niveau maximal atteint par un cours d'eau à une date donnée et permet d’entretenir le souvenir des événements passés, participant de fait à maintenir la mémoire du risque.

 Ce sont ainsi 8 repères de crue qui ont été posés à Frontignan la Peyrade sur des murs de bâtiments publics ou privés, avec l'accord des propriétaires.

 Dans une démarche citoyenne et pédagogique, la municipalité a souhaité associer les membres des comités d’habitants ainsi que la jeunesse à cette action en impliquant une classe de CE2 à la pose du marqueur de crue sur le Gymnase Guy-Sganga. La classe a également bénéficié d'une sensibilisation ludique d'une heure autour du risque inondation et ruissellement par le chargé de mission du SMBT.

 Olivier Laurent, adjoint délégué à la transition écologique, la prévention des risques et la qualité de l’air, qui était présent lors de la pose du repère de crue au gymnase Guy-Sganga, a souhaité souligner « l’importance d’impliquer les jeunes générations dans cette démarche de prévention des risques d’inondation. Un marqueur de crue est un objet concret qui permet de maintenir la mémoire du risque et par là même, de préparer la population à d’éventuels événements de ce type. Sensibiliser les futurs citoyens est essentiel pour appréhender les enjeux du changement climatique et la question de l’évolution des littoraux ».

 Emplacement des 8 nouveaux repères de crue à Frontignan la Peyrade

 Centre-ville

Gymnase Guy-Sganga

4 boulevard de la République

4 rue du Carignan

44 rue des Prés Saint-Martin

 La Peyrade

À l’angle du 2 quai du Pavois 

 Frontignan-Plage

Port de Frontignan (sur le mur d’enceinte de la capitainerie)

18 rue Charcot

À l’angle de l'avenue d'Ingril et de l'impasse des Sablettes

Vivez-Bougez - Les élèves de Frontignan la Peyrade relèvent à nouveau le Grand Défi !

2024-03-12/AS

Comme chaque année, dans le cadre de sa politique de promotion des activités physiques pour tous les publics et de la lutte contre les maladies liées à l’inactivité physique, la ville de Frontignan la Peyrade s’inscrit dans le dispositif « Vivez-Bougez » qui se déroule cette année du 11 mars au 7 avril dans les écoles de la commune.

 

Le constat inquiétant sur le niveau d’activité physique des jeunes est à l’origine d’un travail de partenariat qui réunit depuis 6 ans, Epidaure, département prévention de l’Institut du cancer de Montpellier (ICM), le rectorat de l’académie de Montpellier, l’agence régionale de santé (ARS) (Occitanie), la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Occitanie (DRAJES Délégation Régionale Académique à la Jeunesse à l’Engagement et aux Sports), le Grand Défi Pierre Lavoie (GDPL) et de nombreuses communes, à l’image de Frontignan la Peyrade.

 L’objectif de ces partenaires, représentés par des chercheurs, des enseignants, des chargés de mission et des médecins de santé publique, est de proposer un projet clef en main, valide pédagogiquement et scientifiquement, qui encourage les enfants à prendre de bonnes habitudes de vie, notamment celle de pratiquer au minimum une heure d’activité physique quotidienne.

 C’est ce travail de collaboration qui a abouti à la création du grand défi Vivez Bougez  (GDVB).

 Les enfants au cœur du Grand Défi Vivez Bougez

 Organisé pour offrir aux élèves un parcours éducatif de qualité pendant et après l’école, il associe les enseignants et les éducateurs sportifs chargés de mettre en place des activités et manifestations qui, à Frontignan la Peyrade, sont portées par la municipalité.

Son principe est simple. Durant ces manifestations, chaque enfant qui effectue 15 minutes d’activité physique gagne un cube énergie, qu’il inscrit sur son carnet Vivez Bougez, le but étant d’en accumuler le plus possible.

L’ambition est que les enfants adoptent des comportements favorables pour leur santé sur la durée, en faisant au moins une heure d’activité physique quotidienne tout au long de l’année.

Naturellement, des récompenses sont prévues. Ainsi, à la fin du grand défi, un tirage au sort, parmi toutes les classes inscrites, permettra aux gagnants de participer à un grand événement sportif à Montpellier.

  Fédérer les acteurs éducatifs

 Les parents, les enseignants, les éducateurs sportifs ou associatifs et les personnels communaux sont autant d’adultes qui ont une action éducative quotidienne auprès des enfants.

Il est fondamental qu’ils collaborent autour d’un objectif commun : aider les enfants à percevoir l’importance d’une activité physique quotidienne et à devenir acteurs de leur santé.

Le Grand Défi Vivez Bougez leur offre cette possibilité. En se fédérant pour accompagner les enfants dans ce projet, ils donnent de la puissance à leur action éducative et de la cohérence au GDVB.

 Favoriser la pratique d’activités physiques en famille

 Le Grand Défi Vivez Bougez s’appuie sur des études récentes qui démontrent toutes l’impact fondamental des familles sur l’adoption de saines habitudes de vie par l’enfant.

En premier lieu, les parents apparaissent comme des modèles aux yeux de leurs enfants. Ces derniers développent donc des comportements et des habitudes de vie, similaires à ceux de leurs parents.

En pratiquant régulièrement des activités sportives, ne serait-ce qu’en prenant l’habitude de marcher plutôt que d’utiliser la voiture quand cela est possible, les parents montrent à leurs enfants l’importance d’une activité physique quotidienne.

Par ailleurs, il est démontré scientifiquement que les comportements développés dès le plus jeune âge, comme pratiquer quotidiennement une activité physique, sont généralement conservés à l’âge adulte.
En partageant régulièrement des moments d’activité physique avec leurs enfants, notamment en participant au GDVB, les parents contribuent au maintien d’une activité physique régulière.

 Un gage de bonne santé à long terme

La pratique d’une activité physique régulière dès l’enfance, au-delà des effets bénéfiques immédiats pour la santé des jeunes, va jouer un rôle déterminant sur la santé des adultes qu’ils deviendront.

Un enfant qui pratique régulièrement des activités physiques deviendra un adulte en meilleure santé qu’un enfant qui a tendance à rester inactif.

 Ainsi, du 11 mars au 7 avril, les élèves des écoles de la ville relèveront le défi et se verront proposer un projet ludique, motivant, fédérateur, afin qu’ils s’investissent avec énergie sur la totalité du GDVB et adoptent de bonnes habitudes d’hygiène de vie.

La Banque sans détours avec France Services!

2024-03-11

La banque expliquée à tous

Un atelier qui doit donner un éclairage sur les banques  le 18 mars 2024 à 14h France Services 5 rue Lucien Salette à Frontignan

Il sera en lien avec nos pratiques quotidiennes afin de donner un maximum d’informations :

Principe de base, mobilité bancaire, frais bancaire, arnaque en lien avec nos comptes bancaires…

Les inscriptions ont commencé, vous pouvez réserver sur France services au 04.67.18.50.64.

Santé / Citoyenneté - Soyez prêts à sauver des vies !

2024-03-11/AS

Principal lauréat du 1er budget participatif de la commune, le projet Les Frontignanais formés à sauver des vies sera lancé début avril.

 

Vendredi 21 avril 2023, lors d’une cérémonie officielle, le maire, Michel Arrouy, Loïc Linarès, vice-président de Sète Agglopôle Méditerranée, conseiller municipal délégué à l’aménagement durable et à la transition démocratique et Jean-Louis Bonneric, conseiller municipal délégué à la ville citoyenne, remettaient les diplômes aux lauréats de la 1ère édition du budget participatif de la commune.

C’est alors le projet Les Frontignanais formés à sauver des vies, de Pascal Guy, qui remportait l’enveloppe principale de 30 000 €. Il ambitionne ainsi de former gratuitement près de 1500 citoyens de la ville aux premiers gestes qui sauvent, et aux procédures de sécurisation d’un périmètre d’accident afin de pouvoir agir lorsque l’on est confronté à une situation d’urgence.

 Le projet entre aujourd’hui en phase opérationnel et les Frontignanais qui le souhaitent vont pouvoir bénéficier de formations aux gestes élémentaires de premiers secours qui seront dispensées, sous deux formes, entre le 2 avril et le 29 juin prochain à un maximum de 10 personnes par session :

 La première consistera en une Formation aux gestes qui sauvent de deux heures, du lundi au vendredi, de 18h à 20h, à la Maison des projets et de la citoyenneté. Cette formation sera prodiguée par l'Union Départementale des sapeurs-pompiers de l'Hérault.

 La deuxième, d’une durée de 7h, proposera le module Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1), permettant d'acquérir par équivalence le Brevet européen des premiers secours (BEPS). Cette formation vous apprendra à réagir face à des situations de la vie quotidienne : malaise, traumatismes, perte de connaissance, arrêt cardiaque, etc. Tout au long de la session, vous alternerez entre échanges théoriques, apprentissages pratiques et mises en situation. Cette formation initiale peut être accompagnée chaque année d’une remise à niveau dans le cadre d’une formation continue. La formation PSC1 est vraiment accessible à tous ! Les gestes sont simples et ne nécessitent pas d’entraînement physique. Tout est basé sur l'apprentissage des gestes de premiers secours et la pratique au cours de mises en situation. 20 sessions sont programmées les lundis et samedis, de 9h à 17h30 (incluant une pause déjeuner).

 Intéressé ? Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire (d’un mois pour le suivant) via le site frontignan.fr ou à la Maison des projets et de la citoyenneté.

  LE BUDGET PARTICIPATIF c’est quoi ?

Lancé au printemps dernier dans le cadre de l’engagement de la municipalité à développer la démocratie locale, le budget participatif de Frontignan la Peyrade disposait de 50 000 € répartis en quatre enveloppes (30 000 €, 10 000 € et deux fois 5 000 €).

Ce dispositif a pour vocation de permettre aux habitants de participer directement au développement de la ville par le financement de projets concrets d’intérêt général dans les domaines des solidarités, jeunesse et sport, environnement et cadre de vie.

Les autres projets à avoir été dotés d’une enveloppe sont :

  • « Un ciel plus étoilé » de Adnane et Fadi Dinar, qui propose d’équiper les éclairages publics d’un détecteur de présence, afin de limiter la consommation d’énergie. Il remporte l’enveloppe de 10 000 € (grâce au vote citoyen).
  • « Le Parcours ludique intergénérationnel » de Valérie Peres, qui permettra aux habitants de passer un agréable moment en résolvant des énigmes sur un parcours ludique intergénérationnel autour de l’étang des mouettes. Il remporte la première enveloppe de 5 000 €.
  • « Création d’un espace détente végétalisé » de Lionel Hilth, qui sera situé entre les jardins partagés du Caramus et la RD612. Il remporte la seconde enveloppe de 5 000 €.

Cirque - Le cabaret renversé

2024-03-09/AS

Clown, trapèze, porté acrobatique, vélo et manipulation d’objet : Rendez-vous du 13 au 18 mars pour tomber à la renverse devant ce spectacle pétillant, ludique et tendre.

Sous leur chapiteau cabaresque, la compagnie La Faux Populaire Le Mort aux Dents vous invite à un moment de partage autour de vins locaux à déguster, de manipulations cristallines, d’acrobaties vélocipédiques, de conflits balistiques de parades amoureuses, et bien d’autres surprises.

 

Acrobate trompettiste et jongleur violoncelliste, les deux artistes unissent leurs talents pour créer un spectacle à la fantaisie joyeuse. Entrechoquant les codes et les verres, ce duo survitaminé revisite les classiques numéros de cirque - lancer de couteaux, funambule, jonglage - pour nous parler avec humour de cet étrange besoin d’être en couple.

 Ce spectacle écrit et mis en scène par Julien Candy, est interprété par Juliette Christmann, Julien Candy, Lady et des convives. Le cirque constitue l’ADN de la compagnie née en 2006 où s’infiltrent au gré des créations le chant, la musique et le théâtre. Ici, Le cabaret renversé est une œuvre participative qui invite sur scène des membres du public pour une performance collective.

 Dans le cadre de ce spectacle participatif, les artistes lancent ainsi un appel aux habitants pour trouver leurs complices d’un soir. Sont recherchés des volontaires ayant :

  • le sens du service et de la convivialité (2 personnes),
  • une appétence pour l’expression physique et l’aérien (3 mesdames, en âge d’être enfant / maman / grand-mère),
  • une envie de chanter (d’1 à 5 mesdames).

Une rencontre avec l’équipe artistique sera organisée avant les représentations (J-2) afin d’expliquer le dispositif et voir avec les volontaires les modalités de participation à la répétition (J-1) et au spectacle. 

Représentations :

  • Mercredi 13 et jeudi 14 mars – 19h
  • Vendredi 15 et samedi 16 mars – 20h
  • Lundi 18 mars – 14h30 (séance scolaire)
  •  À partir de 10 ans - Gratuit - Sur réservation
  • Buvette et restauration sur place

Durée : 1h20

Lieu : Espace Chapiteau, avenue du Stade Municipal, Frontignan la Peyrade

Infos et résa. : 04 67 18 54 92 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Une cérémonie en l’honneur des femmes qui agissent au service de Frontignan la Peyrade

2024-03-09/AS

« Ce soir nous allons remettre des trophées et des présents n'oublions pas que cette journée du 8 mars bien avant toute chose est un combat, celui du droit à l'égalité entre les femmes et les hommes. Le 8 mars n’est pas la journée ou les Messieurs se doivent d’offrir des fleurs à leur compagne comme certains le font,  la date du 8 mars journée internationale des droits des femmes est avant tout un marqueur, une journée qui doit nous amener à faire le constat des actions des combats que nous devons encore collectivement menés pour obtenir une réelle égalité entre les sexes dans notre pays » commentera en ouverture Georges Moureaux, adjoint à l’égalité femmes/hommes avant de laisser la parole à Valérie Maillard adjointe à la culture.

Des femmes engagées au service de la communauté. (photo AS)

« Nous sommes réunis ce soir dans cette salle pour mettre en avant, comme chaque année depuis 3 ans, des parcours et l'engagement de femmes. Mais avant d’entamer le déroulé d’une cérémonie qui se verra placer sous les Hospices de Monsieur le maire il m’apparaît important de prendre la parole ce soir pour rappeler qu’au-delà de célébrer des femmes nous sommes avant tout, ici tous présents, pour évoquer la condition des femmes dans notre société en Europe et à travers le monde. Cette soirée est l'occasion une nouvelle fois de faire l'amer constat du chemin qu'il nous reste à parcourir, nous les femmes, pour obtenir enfin l'égalité avec les hommes qui au vu de quelques chiffres que je vais vous citer ce soir m'apparaît encore bien long, au niveau mondial, au rythme actuel il faudra environ 300 ans pour mettre fin au mariage d'enfant, 286 ans pour combler les lacunes en matière de protection juridique et éliminer les lois discriminatoires, 140 ans pour que les femmes soient enfin représentées sur un pied d'égalité dans les postes de pouvoir et de direction sur le lieu de travail et 47 ans pour parvenir à une représentation égale dans les parlements nationaux dans notre pays. Combien de temps faudra-t-il encore pour que nous nous mettions  un terme par l'éducation et une juste répression aux violences de toutes natures subies par les femme. »

Georges Moureaux, adjoint à l’égalité femmes/hommes, Michel Arrouy maire de la ville et Valérie Maillard adjointe à la culture.(photo AS)

Au cours d’une cérémonie organisée au Ciné Mistral qui s’est déroulée ce vendredi 08 mars, présidée par Michel Arrouy maire de Frontignan la Peyrade accompagné par sa 1ere adjointe Claudie Minguez et de quelques élus, plusieurs femmes à titre individuel ou représentantes de groupes de femmes qui agissent au quotidien au service de la ville et de ses habitants se sont vus remettre le trophée de la femme méritante de l’année devant une centaine de personnes.

Une centaine de personnes présentes et un bel hommage de la municipalité à ces dames  (photo AS)

On peut citer parmi elles, Priscilla Schneider, directrice du Ciné Mistral et son équipe, les présidentes des clubs seniors Josyane Arnold, du Club40, Buj Dany du carrefour de l’amitié, Anne Jourdan enseignante aux terres blanches, Lucie Benézet danseuse, Catherine Caldichoury association Forever et pour son engagement à l’ association urgence sétoise (SUS), Magalie Leproust commerçante, Mireille Sandras amis du musée, Dominique Basso du comité des fêtes, Dominique Marquez cercle Andalou, Ludivine Degand et Riba Kaoui ainsi que les femmes de l’Espace Vie Social des Calmettes et l’équipe filles du FLPB (Basket).

Une belle cérémonie, qui a permis de souligner et de mettre en valeur l’engagement, le parcours et l’investissement de toutes celles qui participent au dynamisme, à la solidarité et au rayonnement de la ville, qui s’est achevée par un vin d’honneur.